Look | J’ai tué pour y rentrer j’mourrais pour en sortir

Yo les cerisiers en fleurs ! Trop contente de poster un nouvel article ehe. Ça faisait longtemps que je n’avais plus eu une liste à écrire. J’avais presque oublié les photos qui vont suivre. Prises à la campagne par ma petite photographe de toujours, sous un ciel nuageux. J’avais encore mes cheveux bi-colore ! Et c’est plus beau que dans mes souvenirs aha, tant mieux j’ai envie de dire. Je portais mon pantalon préféré du moment. Trouvé en friperie, je l’ai essayé sans grand espoir à propos de la taille et la forme. Ce n’est même pas mon style de prédilection mais j’ai adoré justement changer ! Il m’a servi pour un de mes rôles dans une pièce de théâtre et il ne doit pas exister plus confortable au monde, sans faire patate. (Je ne critique pas, parfois on peut faire jolie patate). Je ne sais pas pourquoi j’y repense, peut-être parce que je m’y crois beaucoup dans la photo d’en haut mais on m’a fait la remarque que pour les photos je posais facilement, 100% non naturelle. C’est vrai qu’avec le blog j’avais pris l’habitude ^^. Un peu comme le vélo, ça ne se perd pas. Enfin personnellement je suis nulle en vélo, c’est l’un des malheurs de mon existence MAIS ça fait plaisir de reprendre des photos pour le blog, j’espère que les photos vont vous plaire !

L’année passe à une vitesse ! Je n’en reviens pas. Bientôt la fin du troisième trimestre, 1 semaine de stage puis pouf. En vacances. Je sais que nous ne sommes pas encore en juin ni juillet mais j’ai envie de lister les choses que je n’aurais pas crues possibles en début d’année/en quoi j’ai changé !

1. Rencontrer autant de bonnes personnes dans mon lycée. Et ces personnes-là. Je m’imaginais traîner toujours avec la même bande de potes. En fait il y en a plusieurs. Plusieurs groupes qui sont très différents et c’est encore mieux !

2. Tester autant de couleurs. Que j’ai envie de le faire, prendre des risques. Et surtout que ma mère l’accepte.

3. Me rapprocher de mon objectif final de strech (écarteurs) de 10 mm. Depuis quelques mois je suis à 8 et je le vis bien. J’espère pouvoir passer à la taille supérieur d’ici le début de première.

4. Moins me soucier de mes vêtements. Je pensais me dire olala au lycée tout le monde va être bien habillé tous les jours ça va être le défilé. Mais pas du tout, je ne me pose pas trop de questions et je me fais plaisir quand même.

5. Moins écouter de métal et surtout mon deathcore adoré, pour m’ouvrir à d’autres styles. Du plus soft, plus passe-partout. C’est vrai, au moins ça permet de le partager un peu plus avec d’autres. J’écoute aussi décidément des chansons vraiment ringardes aha j’assume à moitié je ne dirai pas quoi.

6. Je ne me suis pas lié d’amitié avec des gens avec des styles très extravagants, ni de cheveux colorés, ni des métalleux !

7. Malheureusement je pensais que j’aurais vraiment intégré la méditation, les affirmations positives, le yoga, etc dans ma routine quotidienne. Ce n’est pas le cas. Je pourrai me le lancer en défi pour les grandes vacances. Ou tiens, dès juin. Motivation es-tu là?

8 Sortir autant de chez moi. Un très bon point. Pratiquement chaque temps libre, je le passe dehors, en ville, chez des amis ou juste avec. On profite tellement plus de la vie.

9. Savoir skier.

10 Avoir eu un super beau voyage en Sicile, y être allée en avion avec mon groupe de théâtre, jouer devant seulement des inconnus, parler anglais avec une Sicilienne apprenant le français depuis 8 ans mais ne sachant pas trop le parler. (vous avez compris ?)

11 Aimer autant les livres qu’on lit en cours. Au collège, c’était pas exactement ça ! Et maintenant je ne lis que des livres dans le programme, quand je lis aha.

« Quand j’ai vu qu’il doutait de tout, j’ai conclu que j’en savais autant que lui, et que je n’avais besoin de personne pour être ignorant. » Candide, Voltaire

12. Aimer regarder des séries. #13ReasonsWhy #dèsquej’aipostécetarticlejefinislesdeuxépisodes

13. Cuisiner aussi peu. Oups.

14. Apprécier conduire. Et oui Mesdames et Messieurs. Il ne faut pas écouter les gens qui vous disent que vous allez avoir du mal à faire quelque chose et ne pas l’aimer d’avance. Car YES, WE CAN.

15. Passer 5 semaines cet été en Nouvelle-Zélande pour y prendre des cours de langues. Je n’aurais jamais cru être encouragée à le faire. Pas même pour 1/2 semaines à l’étranger. Alors là. c’est une chance énorme j’ai vraiment hâte même si j’appréhende. Cela méritera une petite série d’articles !

16. Ne pas même me souvenir du goût de la viande. Aucune envie, rien, le végétarisme est totalement intégré et normal et à une époque (trop longue) ça n’a pas été le cas donc c’est une bonne chose !

17. Assumer au point de ne plus me rendre compte des regards dans la rue.

En conclusion, c’était une excellente année et la vie est pleine de bonnes surprises !

coucou

photographe : Kimberley

veste : boutique de souvenirs à Rome

pull : New Look

pantalon : friperie

collier : asos.fr

chaussures : André

Aimez-vous ce look ?

Kisu !

This could be Heaven, or this could be Hell

Yo les cornflakes ! Joyeux anniversaire de blog ! Il a fêté ses 3 ans le 29 janvier, je suis assez impressionnée aha. Quand je vois/voyais (surtout) des gens tenir des blogs depuis tant de temps je me demandais presque comment c’était possible, sans s’en lasser ! Plus le temps passe plus le côté ancien, fidèle, me plait bien. Je n’ai pas fait d’article exprès pour, ils se ressemblent un peu tous à vrai dire aha. Contente de tenir au moins une chose, non pas la régularité (qu’on se le dise) mais je vais vous présenter un look, pris dans un lieu que j’apprécie beaucoup ! Les escaliers de l’endroit où nous faisons du sport en cours. Acrosport, je te déteste. A la rentrée nous allons faire du ping-pong donc ce ne sera pas mieux dans ma moyenne aha. Communément appelé « le Trou ». C’est affectueux oui. Il y a des tags et des écritures un peu partout, le train passe à côté, ça a l’air abandonné (alors qu’il est toujours plein de mouvements), bref j’adore ! J’ai demandé à une amie de prendre des photos à la fin des cours, c’est pour cela que j’ai mon sac ! Je suis officiellement en conduite accompagnée, yeahh. Je ne conduis malheureusement pas assez régulièrement et parfois j’ai des trous de mémoire sur des choses toutes bêtes ! La stressée, que voulez-vous… je suis au début des vacances, un de mes objectifs devrait-être « faire du yoga », « se détendre ». Et peut-être aussi « se coucher tôt », mais ça c’est trop dur !

Mon pull date d’il y a quelques années, je ne pense pas que vous vous souveniez de l’ancien article qui brûle ma rétine rien qu’à m’en rappeler aha. J’ai acheté mon bandeau chat quand j’étais à Paris, j’ai eu un petit coup de cœur. La seule raison de mon hésitation ça a été « mais je vais vraiment le porter ? ». Réponse -> oui c’est mignon. Ça a tendance à susciter des réactions chez les gens, étrangement.  Du sourire à l’incompréhension aha. Un jean tout simple. D’ailleurs je suis contente j’ai récupéré un jean que je croyais avoir perdu depuis 3 mois alors que c’était une amie qui l’avait. Donc j’ai un jean supplémentaire, cool. Le titre de cet article vient de Hotel California de the Eagles, que j’ai découvert et qui berce mes journées depuis le début de Janvier.

C’est très étrange de me voir avec les cheveux comme ça étant donné que ce n’est plus du tout d’actualité ! En ce moment j’ai souvent envie de changer, tester différents trucs. Mais d’un look à l’autre, ça va vous maintenir au courant aha.

Voici mon cadeau de Noël ! Je suis tombée sur ce modèle par hasard sur Asos. Il ne restait que du 41, soit 1 bonne pointure de plus que moi. Et comme je m’en fiche, je l’ai ai commandée ! yolo J’ai bien fait, ce n’est pas un modèle qui court les rues et ça donne un petit style rock. Elles sont top confort et très pratiques, l’ouverture se fait avec une fermeture éclair à l’arrière. Pas besoin de toucher aux lacets à chaque fois. D’ailleurs il m’est arrivé un truc il y a quelques jours. J’attendais une amie, j’étais dans la rue à moitié sur mon téléphone. Là, je remarque une dame âgée qui fixe un peu mes chaussures. Elle continue d’avancer, me double. Mais finalement se retourne et me dit « J’aime beaucoup vos chaussures. » Elle me sourit, moi aussi, je la remercie. Et me dit  « Elles sont vraiment très jolies. » et partit. Mon cœur a fondu, c’était mignon et marrant en même temps en voyant le style de la dame.

J’ai convaincu mon amie de prendre quelques photos de sa tenue. C’est le genre de personnes toujours super bien habillée, maquillée, coiffée même/surtout pour faire les courses. Qui se plaint de ne ressembler à rien. Puis tu te regardes toi avec ton antenne satellite sur la tête que tu transportes depuis le matin sans qu’on t’ai rien dit. Ton restant de mascara mutant qui date d’on ne sait quand, vu que tu ne te souviens pas t’être maquillée récemment. Ton haut froissé parce que dans ton armoire c’est Fukushima. Et ta tache de ketchup fraîche de midi (frites <3). Et tu ris parce qu’il vaut mieux rire que pleurer. Rire ça fait les abdos.

Photographe : Sherazade

Pull : Romwe

Jean : Pimkie

Chaussures : Dr. Martens via asos

Sac : Asos

Est-ce que mes looks vous plaisent toujours ?

Kisu !

C’est juste un rêve dans lequel tu crèves | LOOK

Yo mes feuilles d’érables ! Comme je suis tête en l’air, ça fait une semaine que j’ai oublié chaque jour de poster cet article ;).

Je suis très contente de vous présenter un look tout beau tout neuf ! Enfin, façon de parler, mais ça me fait plaisir d’avoir repris des photos, les trier, retouché et maintenant l’écriture ! C’est la première fois que ma meilleure amie en prenait (chose logique, puisqu’on se voit rarement la dernière fois j’avais à peine le blog) et je sais qu’elle suit mon blog (c’est intimidant aha il y a un raccourci sur un écran d’accueil sur son téléphone) donc plein de bisous à toi (<3). En 1 semaine on a navigué chez elle, à côté de Grenoble, puis chez moi. Je ne connaissais pas du tout Grenoble et ça a été le coup de cœur ! Je veux bien y habiter plus tard, pour les études ou le travail il n’y a pas de soucis ! Je ne laisse pas de suspense je suis gentille : le prochain article portera donc sur les choses qu’on a fait là-bas et que je vous recommande. Ou juste pour partager avec vous du beau (expression un peu étrange je vous l’accorde).

Comment s’est passé votre Halloween ? Le mien très bien, on s’est amusé comme des petites folles. Maintenant que c’est passé, cap sur Noël ! Hier on s’est organisé un petit programme cool pour les vacances prochaines. Allez, 5 lundis. Paris sous les décorations de Noël ! Marché de Noël, shopping (obviously) et le meilleur pour la fin… Disneyland ! Ce sera la première fois pour moi, d’ailleurs pour ma soeur aussi qui a 18 ans et ma mère ^^ (dont l’âge restera mystère, en suspens…).

Si quelques personnes s’inquiètent (on ne sait jamais), c’est une jupe-short aha. J’adore cette coupe, le confort d’un short et l’esthétique d’une jupe. Sur celle-ci, le short ne se voit pas du tout même de derrière donc ça peut porter à confusion ^^. J’ai trouvé ce bout de tissu trop mignon à Zara la semaine dernière, en plus il/elle ne coûte que 18 euros et vive les collants je vais pouvoir la porter toute l’année !

J’ai mis ma veste marbrée de chez H&M pour lutter contre la pluie. Pluie, qui explique cette coupe de cheveux cache-misère aha, les cheveux bouclés ça ne rigole pas. Malheureusement elle n’a pas pu faire face contre le froid (en gros j’ai eu bien froid) alors que nous passions toutes nos journées dehors à vadrouiller. Je vous avoue être très étonnée de ne pas être tombée malade.

J’ai un peu carrément acheté sur un coup de tête ce serre-tête, c’est une longue histoire mais voilà au lieu de le regretter, j’essaie du coup de le porter aha. Je n’aime pas m’attacher les cheveux car je ressens comme un vide (LOL, je suis la seule ?) donc au moins, avec un accessoire ça passe mieux. Vous pouvez admirez l’effet méché de mes cheveux rebouclant sous la pluie alala merci la coiffeuse, vivement ma prochaine décolo.

Photographe : ma petite Alexia

Haut : Berska

Jupe-short : Zara

Chaussures : Etam

Veste : H&M

Sac : New Look

Serre-tête : Claire’s

Aimez-vous ce look ? Dites le moi en commentaire !

Kisu !

See you at the bitter end | Look + Les citations de ma vie

DSC_0988

Yo les trous noirs ! Les photos de cet article datent… de 7 mois. Oui. Je ne les aimaient pas (du tout). Mais j’avais envie de vous poster un look, et j’aime cette tenue donc je me suis dit que ce serait dommage qu’elles soient « perdues ». Sorry pour vos yeux ! Pour que ce soit plus intéressant je vais aussi un peu vous parler des citations de ma vie comme j’aime le dire ! Quand je les ai lues, je ne suis dis « ouah, c’est exactement ça ! ». Elles m’ont fait comprendre ou réaliser certaines choses positives. Toujours la positive attitude n’est-ce-pas ?

Voici mon petit serre-taille/corset (qui en vrai n’en est pas un, enfin, les baleines sont en plastique souple et non pas en acier c’est plus confortable) que j’ai eu pour Noël de l’année dernière. Je l’ai déniché sur Vinted pour 13 euros ou quelque chose comme ça. Une affaire qui vaut le coup, les prix montent jusqu’aux étoiles j’en avais été choquée à Camden Market ! Il a de très jolis détails en dentelle. Je l’ai associé à ma robe tartan unpeutropcourte mais que j’aime pour son aspect décontracté, et elle vient de chez New Look.

 Après deux semaines d’absence (ou trois je ne sais plus) me revoilà avec les citations de ma vie, en espérant qu’elles vous inspirent également. Ce ne sont pas forcément des citations de grands auteurs, juste des mots qui sonnent juste à mes oreilles et que j’ai retenus. Voir parfois qui me sont venues à l’esprit à partir de plusieurs citations. Je suis tellement contente de poster, j’ai presque eu l’impression que ce blog ne m’appartenait plus, j’ai complètement lâché le rythme !

(tristesse)

Mais l’envie de blogger, vous montrer plein de choses et raconter ma vie (dans un but « utile ») est toujours-là ! Pourquoi je ne poste plus trop ? J’ai adopté un tout nouveau rythme de vie auquel je me suis bien habituée (notamment à ne plus avoir de temps aha) mais la principale raison est simplement que je n’ai eu personne pour prendre en photo des looks ^^. Il faudra que j’en parle à mes nouvelles amies. Par exemple « Hey salut, j’ai un blog ! ».

DSC_0959 (2)

« Si tu n’as rien fait dans ta vie les gens vont te dire mais quoi, mais c’est précieux la vie carpe diem. »

Non, nous ne sommes pas obligé de chercher un sens à notre vie. Cette quête est rapidement déprimante. Si ça n’apparaît pas comme ça, tu ne peux pas le trouver ! Ce ne serait pas spontané donc il pourrait changer chaque jour selon ses humeurs. Tu peux trouver un sens le matin en réchauffant la pizza de la veille au petit déj’ comme t’en être inventé un qui te déçoit. Le but de la vie n’est pas de mourir. Donc il ne faut pas seulement agir en fonction de ce non but. Je ne sais pas si vous m’avez suivie aha.

« Il faut passer du combat de sa propre souffrance au combat de la souffrance des autres. »

Aider les autres révèle de grandes qualités chez une personne. Soit elle a pu atteindre le bonheur de ne pas se préoccuper principalement de ses problèmes, soit elle se soulage en étant utile. Il y a deux écoles, celle du chacun pour soi et celle du tout pour les autres. Avant je croyais au chacun pour soi. Soi avant tout. Je n’avais pas peur de dire que je pensais à moi avant tout. Sauf que quand on fait cela, bien souvent on participe autant à son bien qu’on se fait du mal (en se focalisant sur ce qui ne va pas puisqu’on est tout le temps focalisé). L’ego, notre fierté, la partie de nous qui souffre. Le reste s’en fiche. Se détacher de son ego c’est se rendre plus heureux. Moins se préoccuper de tout et rien, moins tergiverser, plus agir. Y compris pour les autres.

« La vie est courte donc il faut entreprendre de grandes choses. »

« Rien n’est bon ni mauvais, rien n’est important ni insurmontable sinon ce que la raison rend t-elle » (mix de William Shakespear et moi)

Cette phrase est comme un mantra pour moi ! La part stoïcienne en moi me dit que c’est nous qui apportons de la valeur aux choses et la valeur évolue perpétuellement.

Rien n’est bon : Elle me dit que je ne suis personne pour juger la démarche de quelqu’un d’autre qui a le droit de faire ce que ce quelqu’un a envie de faire tout simplement.

Rien n’est important : 9 causes sur 10 de stress de maintenant ne seront plus dans 1 an.

Rien n’est insurmontable :  Ce qui n’est pas possible dans l’immédiat le devient plus tard. Au bon moment, avec les bonnes personnes. Il faut faire confiance à l’avenir car le meilleur ce sont les surprises qui arrivent et auxquelles on ne s’attendait pas.

DSC_0979

« Tourner la page ne veut pas dire oublier, cela veut seulement dire que tu choisis d’être heureux au lieu d’être blessé. »

Tout le monde devrait connaître cette phrase ! Et le contraire de l’amour c’est l’indifférence, non pas la colère.

« Un jour je suis née, depuis j’improvise »

YOLO, il ne faut pas tout planifier car on peut être déçu que rien ne se passe comme on aurait prévu aha.

« Ils ont fait de ce qu’ils ont pu. »

C’est dans un livre que j’ai lu cette phrase qui a totalement changé ma façon de voir les choses. Je pourrais la lier avec « Il n’y a pas de méchanceté, seulement des gens qui souffrent.« . Personne ne croit faire le mal. Notre conscience nous l’interdit donc on se donne des raisons pour nous rassurer. Le pire des monstres ne pensera pas faire le mal puisqu’il agira dans un but. Son bonheur ou une autre cause factice. Même ce que nous appelons la méchanceté gratuite n’a pas comme but premier de nous blesser. C’est de faire du bien à la personne qui déverse sa bêtise. Si toi aussi tu reproches à quelqu’un de ne pas avoir agit dans ton intérêt, ou d’avoir échoué, pour pardonner à cet/ces individu(s) répète toi que « Ils ont fait ce qu’ils ont pu. » Même si c’était lamentable, faible. Si tu le juge mauvais, selon la personne ça ne l’était pas dans un mauvais but. C’est comme ça.

« Tu n’as pas à donner d’excuses à ce qui n’a pas de raisons. »

Dans sa vidéo la Carologie disait  » « . J’ai un peu retourné la phrase, mais c’est ça !

Les gens marchent à la raison, pour essayer de ne pas se planter. « Ils ont essayé de nous planter mais ne savaient pas que nous étions des graînes ». Je carbure aux citations. Bref, ça part d’une bonne volonté, sauf qu’on ne doit rien a personne. Pourquoi-ci, pourquoi-ça ? On n’est pas forcé de toujours s’expliquer comme si on devait donner une justification, qui devait être jugé par la personne qui valide si oui ou non c’est « bien » !

DSC_1004

As-tu des citations, des mantras, des proverbes cools à partager dans les commentaires ?

Bon dimanche !

Kisu !

Don’t forget it was real | Look

Yo les chorizos ! Bienvenue pour ce nouvel article.

Comment vous dire que « ahhhhhh » c’est la rentrée dans quelques jours, j’oscille entre l’excitation et l’appréhension. J’aimerais bien faire un article bilan à la fin de l’année (même si ça n’a pas commencé) avec mes interrogations avant, et comment ça s’est réellement passé. Comme jenesaisqui a eu la sagesse de dire, 90% de nos préoccupations de maintenant ne seront plus rien dans 1 an. Le changement c’est cool, passer d’un collège de 300 élèves à peine, à un lycée qui a autant d’élèves pour seulement le niveau Seconde (15 classes svp) c’est ouah pour moi. Tout le monde peut connaître sa classe. Enfin, pas moi, sinon ce n’est pas drôle ^^. J’ai oublié mes identifiants en début d’année dernière, honte sur moi, mais même avec celui des parents ça n’a pas l’air de vouloir fonctionner. Le changement d’académie ? Donc jeudi matin, avec mon petit sac à dos en résille (il est transparent, c’est génial excepté les jours de pluie vous aurez occasion de le voir) je vais lire les 15 pages pour tenter de trouver mon petit nom ! J’avais fait une liste comme chaque été avec les choses à accomplir. Globalement j’ai réussi à faire ce que je souhaitais et le reste va bientôt être possible. J’espère vraiment que tes vacances aussi se sont bien passées, que tu as pu tirer le meilleur de chaque jour pour qu’elles soient mémorables ! Pour ne rien oublier j’ai un peu filmé toutes mes vadrouilles (plus ou moins intéressantes) et j’en ai fait deux vidéos de 4 minutes. J’envie les personnes qui arrivent à faire 2 minutes ou moins par vidéo, ça reste un exploit à mes yeux !

Ces photos ont été prises par ma mère, à l’occasion d’une sortie pédagogique aha pas très loin de chez nous. On n’y pense pas souvent mais il y a des petits musées, villes et lieux insolites très sympas à voir !

couronne de fleurs noires

Un mot sur mes cheveux. Cette photo n’est plus d’actualité, maintenant je suis toute violette c’est le bonheur. J’en ai bavé avec ce vert/bleu/violet, pfiou.

Cette tenue fut totalement improvisée. Sachant qu’un joli décor m’attendait quelque part je me suis dis « Comment porter mes chaussettes Gryffindor » ? Avec un short ce n’était pas très joli, j’ai opté pour une jupe. Mais je n’en avais pas de noire toute simple, alors je l’ai prise à ma mère. Puis je me suis rappelée que je ne vous avais jamais montré ce tee-shirt de mon groupe préféré, comme d’habitude ! Il m’avait été offert par une amie, ça me parait bien loin aha. Quoi qu’il en soit je l’adore, je l’avais déjà vu sur des personnes au concert en avril et donc le recevoir a été une super surprise ! Pour cintrer un peu tout ça j’ai utilisé pour la première fois cette ceinture qui traîne toujours par terre dans ma chambre. Encore maintenant *jette un coup d’œil furtif à la chose à sa gauche*t-shirt bring me the horizon

Ce jour-là il ne faisait pas chaud comme maintenant, en dernier recourt j’avais pris cette veste et mon petit badge Totoro.

gryffindor socks

Je ne peux pas dire être team Gryffindor. Si vous vous demandez pourquoi « Gryffindor », c’est car j’ai acheté ces chaussettes dans la boutique de Warner Bross Studios en Angleterre. Étrangement j’aime bien aussi Serpentard (je préfère dire Slytherin j’ai regardé en Anglais). Peut-être pas si étrange étant donné que la saga nous a appris que rien n’était ni noir ni blanc. Du coup j’ai aussi acheté les chaussettes de l’ennemi. Et la cravate mais bref !

Photographe : ma maman

Tee-shirt : cadeau

Jupe : H&M

Chaussettes : boutique Harry Potter aux Warner Bross Studios

Chaussures : Ebay

en exclu, moi faisant un câlin à un arbre parce que la nature, c’est cool

Kisu !

Look et blabla | Le regard des inconnus

Yo les étoiles stellaires, aujourd’hui on va parler de plusieurs choses : mon look, mais aussi à propos des regards. Vous allez comprendre. Un 2 en 1 comme les shampooings/masques/tout ce qui est possible.

On commence par quoi ? Allez, la tenue ! Je me suis rendue compte que j’avais deux choses à vous présenter, ce petit haut en écaille de sirène et ce mini short. C’est l’une des premières fois que je porte ce haut. Il n’est vraiment pas très pratique, à la fois moulant, échancré et court. Pour l’été c’est quand même sympa. J’ai flashé devant ces petites écailles qui le font changer à l’infini. Pour 10 euros à H&M, c’est tout à fait correct. J’ai acheté ce short tout récemment. J’en ai peu, donc j’en cherchais un gris pas trop cher. Après plusieurs magasins et grâce à une amie, j’ai trouvé ce que je cherchais ! Les soldes, c’est le bonus ! C’est fort probable que je tente de le décolorer un peu pour accentuer le look destroy et éclaircir le gris. Dans ma tête je l’imagine avec une petite chaîne, il ne me reste plus qu’à la trouver. Ma cape d’invisibilité cette sorte de gilet transparent qui ne sert à rien qu’à se sentir plus habillée et faire joli vient de Vinted et est vintage. Sinon je suis en crise identitaire. J’ai besoin envie de piercings, décoloration, cheveux vraiment violets, vrais écarteurs. Du lourd. Stp Maman ? J’ai remarqué que quand il fait chaud j’ai plus tendance à m’habiller « mignon » et quand il fait moins chaud, bim, rock.

Le regard est tout. Notre relation avec les autres. On dit que les yeux sont la fenêtre de l’âme. Il y a les regards furtifs, qui cherchent à fuir. Qui ne s’assument pas, qui virevoltent d’un endroit à l’autre, rasent le mur. Les regards intenses qui ne te lâcheront pas avant que tu baisses les yeux. Les regards tombants et tristes. Les regards vitreux qui ne disent rien quand on les regarde. Les regards qui transmettent de la joie.

Parfois on ne peut pas comprendre les regards. Il sont juste là.

Les regards, quoi qu’on fasse on ne peut pas les éviter quand on sort de chez soi. Je pense qu’on a tous souhaité un instant de devenir transparant(e)s. Moi y compris. Quand j’étais à la campagne, on me regardait beaucoup moins. Pour être exacte, ce n’est pas du tout le même regard qu’en ville. A la campagne, les gens s’en fichent dans la rue, mais au collège on s’y donne avec joie. Les gens ne connaissent tout simplement pas la diversité et l’originalité des styles. Ils sont donc plus méfiants, moqueurs, mais s’en fichent. En ville, on regarde tout et tout le monde, on juge rapidement. Je ne comprends pas vraiment, j’ai mon petit style mais comme des milliards d’autres personnes ! Encore, si j’étais vraiment extravagante, je pourrais accepter la phrase qu’on entend « On a le droit de regarder, si quelqu’un fait le choix de porter une chose qui sort de l’ordinaire, elle s’y expose ». Cette phrase a tendance à m’énerver, car je trouve cela assez irrespectueux de ne pas être « discret » et regarder avec insistance. Ça peut être gênant. Quand on se trouve en groupe, ça en devient comme « rassurant ». Quand on marche seule comme je le fais souvent, ça a quelque chose d’intimidant. Il faut se forger une armure, s’en moquer et ne pas se restreindre ou se priver. Dans l’idéal ! Il faut du courage pour s’assumer. Il faut du courage pour passer outre ce que l’on craint, surtout si on a toujours l’impression d’être jugé par les gens. Ce n’est pas mon cas mais j’entends parfois des personnes dirent ça. Ça me fait de la peine ! Si c’est ton cas, juste je t’envoie des câlins.

Si tu cherches le regard, tu n’en auras jamais assez à ton goût, si inconsciemment tu les fuis, tu auras toujours cette impression. Si tu t’en fiche, les autres ne seront pas un obstacle.

Un regard peut faire souffrir. Un regard peut-être mauvais, méchant comme beau et bienveillant. Plus de personnes sont bonnes qu’on ne le pensent, le monde est dangereux, mais il faut garder espoir. Un sujet de l’émission « C’est mon choix » était quelque chose comme « Mon style m’a aidé à faire carrière ». Soit dit-en passant ça a été mon sujet préféré, je vous conseille de le regarder si vous en avez l’occasion ! En quelque sorte cette émission m’a inspiré pour faire cet article. Les différences ne sont pas un défaut. Ni quelque chose à cacher. Minimiser. L’accepter, c’est ne pas se cacher derrière ou que ce soit plus important que ce qu’il y a à l’intérieur. Il faut remplacer le « mais » par un « et ». Même si ce n’est pas quelque chose que tu as « choisi ». Et cela vaut pour tous les domaines dans la vie où on nous ferait presque ressentir de la culpabilité (comme 35 ans et sans enfant). Tu peux être très pâle et belle/beau. Chauve et féminine. Etre quelqu’un de normal et avoir une différence de taille avec les gens. Avoir la langue coupée en deux (tonguesplit) et être une bonne mère. Car le mais n’est qu’un cliché, ou démontre ce que la société voudrait que tu sois. Parfois les gens ne prononcent pas le mais et se le disent dans leur tête.

Pour revenir à c’est mon choix, ces personnes diverses et variées attiraient l’attention dans la rue et la moralité de la fin m’a comme « réchauffé le cœur ». Bref, je l’ai trouvée très belle ! Humaine, réaliste et positive.

Il faut se rappeler qu’on est tous humain, tous égaux. Tous des inconnus qui ne se voient qu’une fraction, qu’un court moment, dans une journée. Alors si toi aussi tu es regardé, ou que tu te sens regardé, n’essaie pas de deviner/anticiper ce que pensent ces personnes. Car ce que tu te dis, c’est peut-être l’opinion que tu as de toi, au fond. Ou la peur que tu as, que les gens puisent penser. Par exemple si tu crois que les gens se disent que tu as un gros nez. Ou que tu es un sac d’os. Si on se colle soi-même des étiquettes, les gens vont cerner cette faiblesse, et nous les coller aussi. Notre peur se réalise alors. Il faut moins réfléchir. Juste vivre. Tiens toi droit, regarde devant toi. Même si on marche seul, car peut-être que le regard des gens est plus bienveillant que tu ne le pense ! Parfois admiratif, parfois malsain. Tantôt curieux, tantôt désintéressé. Ce n’est qu’une question d’interprétation qui change avec notre humeur.

Après tout, nous aussi on regarde !

Photographe : ma soeur

Haut : H&M

Short : Mango

Gilet : Vinted

Chassures : Asos

Quel est ton avis ? Comment vis-tu le regard  « des autres » ?

Kisu !

Look | This is a journey and we wanna go far

Yo les bandits, le look d’aujourd’hui a été pris par mon amie Juliette. Je suis allée chez elle après notre dernière représentation de théâtre. Peut-être ma toute dernière. A la fin je n’en menait pas large, allongée sur la scène à regarder le plafond. La vie est longue, je n’imagine pas le fait que je puisse ne plus jamais en faire. Je vais essayer de participer à l’atelier théâtre de mon lycée dont la réputation peut faire assez peur. Je n’ai rien à perdre ! Sinon, ce matin j’ai eu les résultats pour mon brevet… je l’ai eu avec mention très bien ! Je l’espérait fortement du coup c’est génial, même si je n’ai pas le temps de le fêter. C’est la précipitation, j’écris cet article entourée de bazar et de choses à trier/mettre dans des sacs. En fait c’était sensé être les toutes dernières affaires qu’il me reste, mais j’ai gardé tellement de choses sans m’en rendre compte ! J’ai hâte que cette vague soit passée pour me sentir encore plus en vacances. Ça fait un bien fou d’avoir du temps !

Qu’est-ce que je l’aime, cette jupe ! J’ai eu un coup de cœur en la voyant à New Look. C’est vraiment la jupe la plus courte que je possède. Pratiquement toutes les robes et jupes sur lesquelles je flashe sont trop courtes. Je repense encore à ma petite jupe en daim rouille… qui m’est passé sous le nez. Alors pour une fois, je l’ai quand même achetée et je sens que je vais la mettre tout l’été. En plus elle est soldée moitié prix, c’est cool quand on fait les soldes, de trouver des articles soldés aha. Je portais déjà ces collants lors du look avec ma combi-short et je n’ai pas changé d’avis : ils embellissent vraiment toutes les tenues. J’aime cette chemise toute basique pour le côté classique qu’elle donne, et je pense vous avoir tout dit sur ma tenue !

Demain, j’ai l’impression que le jour le plus important de ma vie va se dérouler ! Je vais passer le code (la joie m’envahit), déménager à 1 heure d’ici, puis retourner dans le coin pour l’anniversaire de mon amie, avec laquelle je me trouve sur une photo plus en bas de cet article.

J’adore les chats. Encore plus les bébés chats, comme la plupart des gens ! Ce bout de chou de même pas 2 mois s’est endormi contre moi, c’était le bonheur. Tant bien que mal, j’ai essayé de tendre mon appareil pour le prendre en photo, je ne pensais pas avoir réussi aha. Si vous vous demandez pourquoi on voit du jean alors que j’ai shooté en jupe, c’est que je me suis changée car il faisait vraiment chaud. La vraie chaleur. Qui vous étouffe mais on dit : « Ah, il faut pas se plaindre car quand il fait froid on n’est pas content non plus. ».

C’était vraiment drôle, pour prendre cette photo il fallait que j’active le retardateur et grimpe sur le rebord de la fenêtre tant bien que mal. On a du en prendre plusieurs avant que cela réussisse aha.

Photographe : Juliette (merciii, si tu passes par là)

Haut : Primark

Jupe : New Look

Collants : Primark

Chaussures : Pull & Bear

Je vous quitte, à bientôt en espérant qu’Internet marche sans problèmes.

Aimez-vous ce look ?

Kisu !