On m’a volé mes photos

Yo, j’écris cet article sur le vif pour vous relater une petite histoire et qu’on rigole ensemble. Je n’aurais jamais, au grand jamais imagé avoir à le faire. On entend parler de gens qui se retrouvent dans des pubs, des gens qui prennent des photos d’autres personnes pour des photos de profils, ou instagram, etc.  J’ai déjà lu quelques articles de blogueuses à ce sujet. Ce sera un article très court, je passe en coup de vent, en espérant revenir très vite ! Mon petit problème étant que je n’ai pas pu prendre de photos de looks depuis très longtemps donc je n’ai rien pu poster. Et je viens juste de me rappeler d’une ancienne tenue jamais postée… ce sera probablement la prochaine. Bref.

Vendredi soir, tout va bien. C’est le week-end, je suis toute contente. Je regarde mes mails, vois la newsletter du site Dollz Kil que j’adore (dont je vous avais parlé ici). Je bave devant les vêtements pour Halloween. Puis me vient l’espoir de trouver des vêtements de ce style ou qui viennent du site sur Vinted, le site de vêtements d’occasion où tout le monde peut poster ses annonces. L’avantage est de se sentir en sécurité, avec une vraie plateforme et une communauté sympa de shoppeuses. D’ailleurs désormais j’ai un peu moins confiance… Je tape dans  la barre de recherche « Dollz Kill ». Là, rien du tout. J’efface alors le petit espace entre les deux mots. Puis je manque de m’étouffer avec mon propre sang, ma langue ou je ne sais quoi d’autre qui aurait pu me tuer. Je vois ça :

LOL c’est quoi ça ?

Mon cerveau se déconnecte pendant 10 secondes puis je clique sur l’annonce. Sur ma propre photo. Je n’en crois pas mes yeux. Et là j’ai envie de rire ! Fortement. Je ressens plus de l’amusement que de la colère devant le ridicule de la situation.

Ces photos viennent de cet article paru le 29 novembre 2014. Je vous y montrais ma collection de chokers.

Ce que j’ai encadré en rouge est ce qui est pour moi le comble du comble du ridicule ! Pas étonnant que tu dises ne pas faire d’autres photos ma cocotte puisque ce ne sont pas TES photos, ni tes bijoux.

J’ai envie de dire à cette inconnue : Ok pourquoi est-ce que tu as pris  mes photos, mon cou stp ? Est-ce que tu as oublié que quelqu’un a pris ces photos dans sa chambre (moi), face à un glace avec un appareil photo le bras tendu ? Tu n’y as juste pas pensé ? Tu ne dois pas avoir beaucoup de morale puisque dans tes commentaires sympathiques se trouve un bon nombre de commentaires moins sympas.

Je vous laisse juger ce qu’on trouve dans ses évaluations :

Ceci a donc été ma petite surprise du vendredi soir, ça met de l’animation et me rappelle que des gens parcours mon blog ! Certains sont plus bizarres que d’autres c’est une certitude. J’ai tout de suite montré cela à ma soeur et ma mère et je ne sais pas encore ce que nous allons faire. Demander de retirer ? Menacer la fille ? Contacter le site ? Quand-même pas déposer une plainte ? Nous verrons.

Ce genre de situations peut donc vraiment arriver à tout le monde qui s’expose sur Internet, pas besoin d’avoir des milliards de gens qui passent pour qu’il y en ait quelques uns de malhonnêtes ! Après ce n’est pas dramatique, mais pas très… agréable on va dire. Le pire est qu’on ne peut pas savoir. Mais voilà, c’est Internet, c’est le but de tout partager et on ne gère pas. C’est en tapant un nom de magasin sur un site que j’aime bien que je m’y suis retrouvée (une petite partie de moi heureusement). Si ça se trouve il y a d’autres trucs du même genre ailleurs, peut-être sur toi qui lis cet article ! Et j’ai découvert ça pas hasard à 23 heures et je partage cela avec vous ! Je pourrai cocher cette expérience de ma Bucket List. Et avant, l’écrire tout de même.

Si vous avez des conseils à me dire je suis preneuse. Sinon, je vous laisse vaquer à vos occupations !

Kisu !

Le cosplay et moi

Yo mes pikatchus. Même si tu ne connais rien en cosplay, tu es le/la bienvenue pour apprendre ce que c’est exactement !

Je vous préviens, je suis une grannnde novice dans le monde du cosplay. Je début juste, je tâtonne, j’expérimente et je m’amuse beaucoup. N’ayant pas le temps et découragée par le prix de tous les tissus que j’aurais du acheter, j’ai acheté mon premier cosplay déjà tout fait l’année dernière (j’ai juste customisé l’arme, les collants et tenté de faire le bouclier, que j’ai raté). Au Japon par exemple, c’est normal d’acheter son cosplay. En France, c’est tel que dans la citation/proverbe « life is a journey, not the destination ». Créer son cosplay est aussi important que de jouer le personnage, poser pour les photos, et s’éclater en convention (clique ici pour voir un vlog). Après on fait comme on veut et comme on peut. Il y a le cosplay acheté, le cosplay placard (où on utilise des vêtements déjà faits qu’on customise, etc) et le fait main à 100%.

Je ne pensais pas avoir la chance de coudre, j’ai appris que mes grands-parents avaient une machine à coudre qui était inutilisée et alors j’ai sauté sur l’occasion pour l’emprunter le temps de faire mon petit truc. C’est un peu le projet de ma vie aha. Franchement, coudre à la machine c’est pas si compliqué que ça. Il y a un mois, ça me paraissait le bout du monde, de l’univers même ! Faire la canette, changer la bobine, les différents pieds, faire les réglages pour faire un beau point, la tension. Avec un peu de temps et l’envie de créer quelque chose de joli de ses propres mains, on peut tous y arriver ! Alors oui il faut de la patience mais on se prend au jeu et c’est cool. Je dois me freiner pour arrêter au bout de quelques heures quand je vois que je commence à faire n’importe quoi aha.

(image appartenant au site auquel elle est liée)

On peut cosplayer n’importe quel personnage de film, manga, jeux vidéos, BD.

Avant de vous montrer ce que je fais en ce moment, voici juste deux photos de mon premier cosplay, Homura Akemi du magnifique anime « Puella Magi Madoka Magica » :

On a juste pris quelques photos avec ma meilleure amie à la fin d’une convention en mars dernier. Le but c’est vraiment de s’amuser, pas de faire quelque chose de parfait, ni d’imiter des supers cosplayeurs vraiment doués qui en font 7 chaque année avec une technique digne de haute-couture. Homura est la fille froide et mystérieuse de cet anime. Je ne peux que vous conseiller de le regarder. L’histoire pourrait être basique et niant-niant, après tout c’est un magical girl, des filles qui se battent. Et non, l’univers est vraiment particulier, tordu, et l’histoire est pleine de rebondissements. Bref, j’ai pleuré !

En ce moment je suis en train de réaliser le cosplay de Rikka Takanashi dans le manga et anime Chuunibyou.


Petit résumé de l’anime :

C’est l’histoire de Togashi Yuuta qui arrive dans un nouveau lycée. Au collège il était malade du chûnibyô , qui touche les ados et les fait se prendre pour des super-héros, doués de pouvoirs. Yuuta ne veut plus entendre parler de cette période de sa vie dont il a honte, mais manque de chance, il rencontre Rikka Takanashi qui elle, est en plein chûnibyô.

Je veux faire non pas sa tenue d’écolière de base, mais quand elle s’habille pour être une héroine. Il m’a suffit de la voir une fois au début de l’anime et je me suis dit « c’est ça que je veux  faire. A la fois c’est mignon avec les froufrous, mais c’est aussi assez classe avec le bustier ». Je n’avais jamais approché une machine et je me suis lancée. Voilà.

Comment me viennent mes idées de cosplay ?

What a feelinnng ! Toutotutoutloulou. Au coup de coeur de la sensibilité du personnage et bien sûr l’esthétique ! Mais j’aimerais beaucoup pour le prochain faire un personnage de film ou jeu vidéo pour changer.

Pour garder une trace et en prévision d’un article comme celui-ci, j’ai pris quelques photos au fur et à mesure. Dans le langage cosplay c’est un WIP (Work In Progress). Pour ne pas vous noyez, j’en ai mis juste deux. En couture, je suis parfois un peu pressée, j’aime quand ça avance (un peu trop) mais du coup je ne suis jamais 100% satisfaite ^^. Je fais souvent des erreurs, que j’arrive à rattraper heureusement aha. Quand on n’a pas le mode d’emploi, il faut de l’imagination !

Le bustier

Pour qu’il soit assez épais, j’ai fais une première base de tissu épais et raide (tissu d’ameublement) au dessus d’un soutien-gorge sans bretelle, que j’ai recouvert d’un autre tissu plus joli qui est satiné. Il me reste à coudre à la main le contour du soutien-gorge, puis le laçage et la dentelle.

La jupe

Au départ je souhaitais réaliser toute la jupe et rajouter des bandes de tissu en les faisant froncer. Ça a été beaucoup plus compliqué que je ne pensais ! J’ai pris une jupe que je n’ai jamais mise (car trop grande il y a quelques années) et rajouté le tissu dessus. Sauf que je n’ai pas pu faire comme dans les vidéos sur Youtube où il suffit de pousser le tissu pour le faire froncer. En plus ma longueur était trop juste donc j’ai du mettre un fil de fronce, tirer, réajuster encore et encore. Je devrais même dire « on » car j’ai appris à coudre grâce à mes grands-parents. Ils m’ont tellement aidée. Travailler sans patron, juste avec une idée, demande de l’imagination ! Ahh, mes premiers surfilages et ourlets… J’hésite encore à ce que je vais bien pouvoir faire du tissu blanc en bas. Car j’ai cousu une partie à l’envers *snif* (qu’on m’applaudisse) donc je dois découdre et je trouve le mélange des matières pas terrible.

Il me reste encore plusieurs choses à faire et retoucher, j’ai vraiment hâte de voir le résultat final !

Est-ce que tu avais déjà entendu parler du cosplay avant ? Est-ce que ça t’amuserait d’en faire ?

Kisu !

Don’t forget it was real | Look

Yo les chorizos ! Bienvenue pour ce nouvel article.

Comment vous dire que « ahhhhhh » c’est la rentrée dans quelques jours, j’oscille entre l’excitation et l’appréhension. J’aimerais bien faire un article bilan à la fin de l’année (même si ça n’a pas commencé) avec mes interrogations avant, et comment ça s’est réellement passé. Comme jenesaisqui a eu la sagesse de dire, 90% de nos préoccupations de maintenant ne seront plus rien dans 1 an. Le changement c’est cool, passer d’un collège de 300 élèves à peine, à un lycée qui a autant d’élèves pour seulement le niveau Seconde (15 classes svp) c’est ouah pour moi. Tout le monde peut connaître sa classe. Enfin, pas moi, sinon ce n’est pas drôle ^^. J’ai oublié mes identifiants en début d’année dernière, honte sur moi, mais même avec celui des parents ça n’a pas l’air de vouloir fonctionner. Le changement d’académie ? Donc jeudi matin, avec mon petit sac à dos en résille (il est transparent, c’est génial excepté les jours de pluie vous aurez occasion de le voir) je vais lire les 15 pages pour tenter de trouver mon petit nom ! J’avais fait une liste comme chaque été avec les choses à accomplir. Globalement j’ai réussi à faire ce que je souhaitais et le reste va bientôt être possible. J’espère vraiment que tes vacances aussi se sont bien passées, que tu as pu tirer le meilleur de chaque jour pour qu’elles soient mémorables ! Pour ne rien oublier j’ai un peu filmé toutes mes vadrouilles (plus ou moins intéressantes) et j’en ai fait deux vidéos de 4 minutes. J’envie les personnes qui arrivent à faire 2 minutes ou moins par vidéo, ça reste un exploit à mes yeux !

Ces photos ont été prises par ma mère, à l’occasion d’une sortie pédagogique aha pas très loin de chez nous. On n’y pense pas souvent mais il y a des petits musées, villes et lieux insolites très sympas à voir !

couronne de fleurs noires

Un mot sur mes cheveux. Cette photo n’est plus d’actualité, maintenant je suis toute violette c’est le bonheur. J’en ai bavé avec ce vert/bleu/violet, pfiou.

Cette tenue fut totalement improvisée. Sachant qu’un joli décor m’attendait quelque part je me suis dis « Comment porter mes chaussettes Gryffindor » ? Avec un short ce n’était pas très joli, j’ai opté pour une jupe. Mais je n’en avais pas de noire toute simple, alors je l’ai prise à ma mère. Puis je me suis rappelée que je ne vous avais jamais montré ce tee-shirt de mon groupe préféré, comme d’habitude ! Il m’avait été offert par une amie, ça me parait bien loin aha. Quoi qu’il en soit je l’adore, je l’avais déjà vu sur des personnes au concert en avril et donc le recevoir a été une super surprise ! Pour cintrer un peu tout ça j’ai utilisé pour la première fois cette ceinture qui traîne toujours par terre dans ma chambre. Encore maintenant *jette un coup d’œil furtif à la chose à sa gauche*t-shirt bring me the horizon

Ce jour-là il ne faisait pas chaud comme maintenant, en dernier recourt j’avais pris cette veste et mon petit badge Totoro.

gryffindor socks

Je ne peux pas dire être team Gryffindor. Si vous vous demandez pourquoi « Gryffindor », c’est car j’ai acheté ces chaussettes dans la boutique de Warner Bross Studios en Angleterre. Étrangement j’aime bien aussi Serpentard (je préfère dire Slytherin j’ai regardé en Anglais). Peut-être pas si étrange étant donné que la saga nous a appris que rien n’était ni noir ni blanc. Du coup j’ai aussi acheté les chaussettes de l’ennemi. Et la cravate mais bref !

Photographe : ma maman

Tee-shirt : cadeau

Jupe : H&M

Chaussettes : boutique Harry Potter aux Warner Bross Studios

Chaussures : Ebay

en exclu, moi faisant un câlin à un arbre parce que la nature, c’est cool

Kisu !

Les végétariens et végétaliens ne mangent rien

(je veux aller à Berlin juste pour manger dans ce restaurant vegan, clique sur la photo qui ne m’appartient pas pour lire l’article)

Yo que tu soies carnivore, omnivore, vegan, ou que tu pratiques l’anthropophagie au risque de te transformer en wendigos.

Il existe encore beaucoup, beaucoup de clichés sur le végétarisme et végétalisme. Au quotidien, il faut garder son calme ahah.

C’est mon tout premier article sur le sujet, je ne sais pas si j’en ferai d’autres. En fait, tout le monde en a assez. Assez qu’on lui fasse la morale, qu’on lui dise ce qui est le mieux pour lui/elle. Parler sans savoir. C’est formidable ! On est tous d’accord sur ce point-là. Je ne vais pas essayer de convertir qui que ce soit, d’abord ce n’est pas une religion aha et ensuite j’ai la flemme ! Peut-être un autre jour. Aujourd’hui je voulais juste aller contre le cliché du végé et sa salade. Il y a des végé qui n’aiment pas la salade. Et ça ne limite pas leur alimentation, ce n’est qu’un aliment parmi des centaines ! Le tout est de varier. Manger de la volaille, du cochon ou de la vache à chaque repas n’est pas non plus super varié, donc ne pas en manger ne limite pas considérablement. Au contraire, c’est un plaisir de s’ouvrir à tout ce qui est comestible ! Un peu de curiosité et d’ouverture c’est super mes amis !

On y va !

(1) Manger végétarien ou végétalien ne fait pas de vous une autre personne. Vous n’avez pas à vous mettre à dormir nue ou arrêter de vous épiler, faire des câlins aux arbres et adopter un chat de la SPA. On a tous nos propres envies, valeurs, et modes de vie. Et c’est ça qui est bien, pas de profil type.

(2) Manger vgr ou vgl ne fait pas perdre de poids, ce n’est pas un régime. Au moins, pas perdre de masse musculaire. Certaines personnes peuvent s’affiner (perdre du surplus, pas devenir maigre), avoir une taille plus marquée, un ventre plus plat mais ça ne doit pas être un but si on veut être en paix avec son alimentation et son corps. Par contre, on peut perdre du poids et se rendre malade si on ne s’est pas renseigné sur les besoins du corps et qu’on y va YOLO.

(3) Manger vgr ou vgl n’exclu pas de la société. Ne fait pas perdre ses amis ou sa famille, on peut avoir une vie sociale, etc. Sauf si vous avez des amis ou une famille extrémiste. Fermée d’esprit et archaïque. Malgré ça ils peuvent être de bonnes personnes (je ne veux pas critiquer) mais c’est un fait, avec un échange on se fait accepter par les gens qui nous aiment quand ils comprennent que c’est même bon pour la santé.

(image de « les gourmandises de Jitenaan »)

(4) Manger vgr ou vgl demande de la motivation, mais pas de sacrifices. On ressent le besoin de le faire et on prend plaisir à s’améliorer, se rapprocher de ses objectifs. Il n’y a pas à se priver. C’est comparable à commencer à faire du sport. On se sent bien dans sa peau et sa tête et on continue !

(pas mon image, lien lié)

(5) Les vgr ou vgl peuvent être obèse et pas dans le délire « healthy » bon pour la santé. Il n’y a rien d’animal (en général) dans les chips, sodas, certains hamburgers ou sandwichs, plats préparés, gâteaux, frites, huile. Et au contraire les gens ont tendance à reprocher aux vegan de ne pas manger « suffisamment » sain. Quelqu’un déguste un paquet de gâteau, tout va bien. C’est un vegan, attention à ta santé et les carences !

 

(6) On ne mange pas que des graines. Je n’en mange pas, par exemple. Ce serait bien que je le fasse aha. Comme c’est bon pour la santé, ça rajoute plein de minéraux et vitamines mais ce n’est pas une obligation d’en incorporer partout.

(7) Tu peux faire des barbecues végés, des croc-monsieur, pizzas, hamburgers. Et bien sûr manger des yaourts, boire ton chocolat chaud trempé dans ta tartine beurrée. Tout ce qui se mange. Ce n’est qu’une question d’ingrédients et d’habitude. On peut même faire des omelettes vegan, t’imagines ?? Faire monter les blancs en neige et remplacer le fromage dégoulinant. Il y a aussi du fromage vgl dont je ne supporte même pas la vue du coup tu n’as pas de photo dans cet article ! Il me dégoûte trop, comme du fromage classique aha.

(8) Les vgr et vgl n’aiment pas tous passer 40 ans derrière une poêle.

(9) Tu as déjà dû manger des gâteaux vegan. Et même si tu as des à priori qui te disent que ça doit être fade, peut-être que tu aimes les granolas et les oréos (version originale) ? C’est vegan ! Donc ce qui est végétalien n’est pas reservé qu’aux vegans, n’est ni sain ou fade. On peut tous en manger juste parce que c’est bon sans se prendre la tête !

(10) Il n’y a aucun danger à avoir cette alimentions dès la naissance ou en étant enceinte si on est renseigné. Il y a toujours quelques inconscients et mal informés pour jouer avec leur santé, mais ça c’est peut-importe comment tu manges ^^. Une personne ne peut pas représenter un grand groupe de personnes ! Les médecins qui suivent les enfants qui n’ont jamais bu une goutte de lait ou mordu dans un boyau boudin admettent tous (qu’ils soient pour la consommation des produits animaux ou non) qu’ils ont la croissance qu’ils devraient avoir et sont en bonne santé.

(11) Le but premier n’est pas de prendre la tête des gens qui mangent tranquillement leur kebab ^^. Bonne app’ j’ai envie de vous dire. Par exemple pour mon cas, le but n’est pas même pas « moi ». C’est au-delà de mon existence et alors c’est tout sauf « égoïste ». Je précise que cette vision est personnelle je ne représente pas tous les vgt et vgl. Le but est juste de dire non à l’exploitation, la torture, la souffrance et la violence qu’entraînent les abattoirs et les élevages intensifs. Toutes les ressources (eau et nourriture) gâchées pour nourrir des animaux au lieu d’humains qui souffrent de famine. La déforestation n’est pas due au papier toilettes les enfants, mais pour planter du soja hyper nutritif pour les animaux. En fait c’est ça, être contre la souffrance de tout le monde. Tout ceux dont on s’en fiche. Les animaux ressentent les émotions, on les réduit à des objets (comme on réduisait les noirs, les femmes et les juifs). C’est juste triste tous ces morts, cette cruauté (regarder des vidéos d’abattoirs devraient être obligé pour qu’on puisse dire si oui ou non on fait le choix que par nos actes la souffrance, la vraie, perdure) qui est inutile quand on peut se régaler d’autres manières. Si ça peut m’enrichir personnellement à plus apprécier et respecter la vie, tant mieux. Certaines personnes sont axées sur la santé, c’est le seul cas où on pense à un bénéfice pour nous ce qui est tout aussi respectable. Et ça fonctionne, donc tout le monde est content.

Le but n’est pas non plus de se différencier puisque l’objectif est que ce soit une norme.

Si tu es curieux clique.

(12) Manger vgt ou vgl est une habitude. Quand on est accro à quelque chose il suffit de ne plus en manger quelques temps pour ne plus en avoir envie. Le cerveau est au dessus de la pensée, si tu veux tu peux ! Mais tu n’es pas obligé. Si tu le fais, si tu essaies, tu peux être fière.

En fait c’est le problème quand on veut exposer ses idées. Le but c’est aussi de faire connaître aux gens, juste parce qu’au quotidien les gens montrent qu’ils confondent (c’est pas simple). Répètent ce qu’ils ont vu à la télé avec des médecins qui n’ont pas fait d’études de nutrition et disent ce que Danone ou Nestlé les paient pour dire (triste vérité). On veut nous faire peur avec les carences pour nous pousser à l’achat, c’est de la manipulation simple et dure. Voir les athlètes végétaliens au top de leur carrière suffit à montrer qu’on ne manque pas si vite de quelque chose. Sinon nous sommes tous carencés ! C’est dans les pays où on consomme le moins de produits laitiers qu’il y a le moins de carences en vitamine D.

Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser car d’autres personnes aussi peuvent se le demander, et j’en ferai un article ! Si tu « ne me crois pas » je t’invite à faire tes propres recherches. Car ce que j’ai dis là c’est mon propre avis, basé sur des centaines d’autres via internet et la vraie vie.

Mangez, ne faites pas la guerre.

Kisu !

Look et blabla | Le regard des inconnus

Yo les étoiles stellaires, aujourd’hui on va parler de plusieurs choses : mon look, mais aussi à propos des regards. Vous allez comprendre. Un 2 en 1 comme les shampooings/masques/tout ce qui est possible.

On commence par quoi ? Allez, la tenue ! Je me suis rendue compte que j’avais deux choses à vous présenter, ce petit haut en écaille de sirène et ce mini short. C’est l’une des premières fois que je porte ce haut. Il n’est vraiment pas très pratique, à la fois moulant, échancré et court. Pour l’été c’est quand même sympa. J’ai flashé devant ces petites écailles qui le font changer à l’infini. Pour 10 euros à H&M, c’est tout à fait correct. J’ai acheté ce short tout récemment. J’en ai peu, donc j’en cherchais un gris pas trop cher. Après plusieurs magasins et grâce à une amie, j’ai trouvé ce que je cherchais ! Les soldes, c’est le bonus ! C’est fort probable que je tente de le décolorer un peu pour accentuer le look destroy et éclaircir le gris. Dans ma tête je l’imagine avec une petite chaîne, il ne me reste plus qu’à la trouver. Ma cape d’invisibilité cette sorte de gilet transparent qui ne sert à rien qu’à se sentir plus habillée et faire joli vient de Vinted et est vintage. Sinon je suis en crise identitaire. J’ai besoin envie de piercings, décoloration, cheveux vraiment violets, vrais écarteurs. Du lourd. Stp Maman ? J’ai remarqué que quand il fait chaud j’ai plus tendance à m’habiller « mignon » et quand il fait moins chaud, bim, rock.

Le regard est tout. Notre relation avec les autres. On dit que les yeux sont la fenêtre de l’âme. Il y a les regards furtifs, qui cherchent à fuir. Qui ne s’assument pas, qui virevoltent d’un endroit à l’autre, rasent le mur. Les regards intenses qui ne te lâcheront pas avant que tu baisses les yeux. Les regards tombants et tristes. Les regards vitreux qui ne disent rien quand on les regarde. Les regards qui transmettent de la joie.

Parfois on ne peut pas comprendre les regards. Il sont juste là.

Les regards, quoi qu’on fasse on ne peut pas les éviter quand on sort de chez soi. Je pense qu’on a tous souhaité un instant de devenir transparant(e)s. Moi y compris. Quand j’étais à la campagne, on me regardait beaucoup moins. Pour être exacte, ce n’est pas du tout le même regard qu’en ville. A la campagne, les gens s’en fichent dans la rue, mais au collège on s’y donne avec joie. Les gens ne connaissent tout simplement pas la diversité et l’originalité des styles. Ils sont donc plus méfiants, moqueurs, mais s’en fichent. En ville, on regarde tout et tout le monde, on juge rapidement. Je ne comprends pas vraiment, j’ai mon petit style mais comme des milliards d’autres personnes ! Encore, si j’étais vraiment extravagante, je pourrais accepter la phrase qu’on entend « On a le droit de regarder, si quelqu’un fait le choix de porter une chose qui sort de l’ordinaire, elle s’y expose ». Cette phrase a tendance à m’énerver, car je trouve cela assez irrespectueux de ne pas être « discret » et regarder avec insistance. Ça peut être gênant. Quand on se trouve en groupe, ça en devient comme « rassurant ». Quand on marche seule comme je le fais souvent, ça a quelque chose d’intimidant. Il faut se forger une armure, s’en moquer et ne pas se restreindre ou se priver. Dans l’idéal ! Il faut du courage pour s’assumer. Il faut du courage pour passer outre ce que l’on craint, surtout si on a toujours l’impression d’être jugé par les gens. Ce n’est pas mon cas mais j’entends parfois des personnes dirent ça. Ça me fait de la peine ! Si c’est ton cas, juste je t’envoie des câlins.

Si tu cherches le regard, tu n’en auras jamais assez à ton goût, si inconsciemment tu les fuis, tu auras toujours cette impression. Si tu t’en fiche, les autres ne seront pas un obstacle.

Un regard peut faire souffrir. Un regard peut-être mauvais, méchant comme beau et bienveillant. Plus de personnes sont bonnes qu’on ne le pensent, le monde est dangereux, mais il faut garder espoir. Un sujet de l’émission « C’est mon choix » était quelque chose comme « Mon style m’a aidé à faire carrière ». Soit dit-en passant ça a été mon sujet préféré, je vous conseille de le regarder si vous en avez l’occasion ! En quelque sorte cette émission m’a inspiré pour faire cet article. Les différences ne sont pas un défaut. Ni quelque chose à cacher. Minimiser. L’accepter, c’est ne pas se cacher derrière ou que ce soit plus important que ce qu’il y a à l’intérieur. Il faut remplacer le « mais » par un « et ». Même si ce n’est pas quelque chose que tu as « choisi ». Et cela vaut pour tous les domaines dans la vie où on nous ferait presque ressentir de la culpabilité (comme 35 ans et sans enfant). Tu peux être très pâle et belle/beau. Chauve et féminine. Etre quelqu’un de normal et avoir une différence de taille avec les gens. Avoir la langue coupée en deux (tonguesplit) et être une bonne mère. Car le mais n’est qu’un cliché, ou démontre ce que la société voudrait que tu sois. Parfois les gens ne prononcent pas le mais et se le disent dans leur tête.

Pour revenir à c’est mon choix, ces personnes diverses et variées attiraient l’attention dans la rue et la moralité de la fin m’a comme « réchauffé le cœur ». Bref, je l’ai trouvée très belle ! Humaine, réaliste et positive.

Il faut se rappeler qu’on est tous humain, tous égaux. Tous des inconnus qui ne se voient qu’une fraction, qu’un court moment, dans une journée. Alors si toi aussi tu es regardé, ou que tu te sens regardé, n’essaie pas de deviner/anticiper ce que pensent ces personnes. Car ce que tu te dis, c’est peut-être l’opinion que tu as de toi, au fond. Ou la peur que tu as, que les gens puisent penser. Par exemple si tu crois que les gens se disent que tu as un gros nez. Ou que tu es un sac d’os. Si on se colle soi-même des étiquettes, les gens vont cerner cette faiblesse, et nous les coller aussi. Notre peur se réalise alors. Il faut moins réfléchir. Juste vivre. Tiens toi droit, regarde devant toi. Même si on marche seul, car peut-être que le regard des gens est plus bienveillant que tu ne le pense ! Parfois admiratif, parfois malsain. Tantôt curieux, tantôt désintéressé. Ce n’est qu’une question d’interprétation qui change avec notre humeur.

Après tout, nous aussi on regarde !

Photographe : ma soeur

Haut : H&M

Short : Mango

Gilet : Vinted

Chassures : Asos

Quel est ton avis ? Comment vis-tu le regard  « des autres » ?

Kisu !

Ce que j’aime faire pendant les vacances d’été

Yo les fleurs des îles.

J’ai actuellement envie de pleurer de joie, je viens de retrouve Internet après 13 jours. 13 longs jours d’errance, de cartons, de listes de choses à acheter à n’en plus finir. Je me sens enfin entière, reliée à mes racines. Carrément, oui.

J’ai l’impression que j’apprends à vivre. Presque que j’ai déjà changé aha. On devrait tous déménager et changer de ville tous les 5 ans ! On se ramollie à se cantonner aux mêmes choses. Bref, ce n’est pas le sujet du jour ! J’ai pris quelques photos depuis que je suis arrivée, j’aime vraiment en prendre, les retoucher un peu, en faire quelque chose de joli ! En fait, j’aime ne pas me prendre la tête. Autant pour beaucoup d’autres domaines, je vais réfléchir, calculer, faire ci et ça, pour la photo j’aime la beauté de l’instant présent. Quelque chose de beau ? Clac.

 

Filmer plein de bons moments

A la fin de l’été je me ferai une vidéo qui résume toutes mes vacances. C’est encombrant de prendre son reflex un peu où qu’on aille, mais ça vaudra le coup quand j’aurai tout d’immortalisé.

 

Faire quelque chose de mes mains

Ce n’est pas parce qu’on n’est pas forte dans un domaine, qu’il ne faut pas le faire. C’est pour cela que je me lance dans la confection de petites choses. J’adore ce genre de jarretières, qui sont vendues bien trop cher. En suivant une vidéo de Yumi King j’ai plutôt réussi à faire la mienne, en forme de pentagramme. On dirait que je vends le truc.

 

Cuisiner vegan

J’ai fais le meilleur gâteau que j’ai jamais fait il n’y a pas longtemps. J’étais super contente, on l’a dévoré ! Je voulais faire au départ une recette récupérée au Pique-nique zéro déchet (voir plus en bas), puis je me suis rappelée que je voulais un moment auparavant faire un gâteau au yaourt (de soja bien sûr). Puis j’ai vu que j’avais de la poudre d’amande, alors j’ai fait un mix des deux recettes, en trifouillant les quantités. Comme quoi, il ne faut pas avoir peur de ne pas suivre les recettes, c’est ce qui est le meilleur !

 

Me faire mes colorations

Pour vous expliquer mon avancée… c’est la galère. J’ai tellement envie de tout décolorer😦 Du violet ressort, mais pas énormément, et ce qui était très vert est maintenant bleu. Donc ce n’est pas laid, juste un peu… pénible ? Mes cheveux sont vraiment vraiment foncés on voit peu de couleur, je n’ai rien compris à ma vie. La photo ci-dessus illustre quand je me dépêche de mettre ma couleur. Voilà, j’en mets partout.

 

Bouger, me balader

Je marchais très très peu avant. Même là, en vacances, c’est déjà mieux ! Chaque fois que je passais en voiture devant ces lignes de chemin de fer je regardais amoureusement. Quand j’ai pris mes petites photos en passant devant à pied, je me suis dit « ouah, c’est trop bien ».

Les brocantes le dimanche matin quand on aimerait bien dormir, c’est cool.

 

Surmonter mes peurs pour faire des trucs cools

Comme participer au Pique-nique zéro déchet de la youtubeuse et blogueuse « Le corps la maison l’esprit ». Y aller seule quand on est timide n’était pas super super facile, mais qu’est-ce que c’était cool et ça valait le coup ! Et comme j’ai décidé de ne plus être timide, il faut bien commencer quelque part.

 

Laisser ressortir mon côté hippie

On n’est jamais aussi bien qu’avec un pantalon large, un débardeur à motif. J’ai trouvé ce gros collier dans un marché aux puces, j’adore ce style.

Qu’est-ce que tu aimes faire l’été ? Aimes-tu ces quelques photos ?

326 Kisu !

Look | This is a journey and we wanna go far

Yo les bandits, le look d’aujourd’hui a été pris par mon amie Juliette. Je suis allée chez elle après notre dernière représentation de théâtre. Peut-être ma toute dernière. A la fin je n’en menait pas large, allongée sur la scène à regarder le plafond. La vie est longue, je n’imagine pas le fait que je puisse ne plus jamais en faire. Je vais essayer de participer à l’atelier théâtre de mon lycée dont la réputation peut faire assez peur. Je n’ai rien à perdre ! Sinon, ce matin j’ai eu les résultats pour mon brevet… je l’ai eu avec mention très bien ! Je l’espérait fortement du coup c’est génial, même si je n’ai pas le temps de le fêter. C’est la précipitation, j’écris cet article entourée de bazar et de choses à trier/mettre dans des sacs. En fait c’était sensé être les toutes dernières affaires qu’il me reste, mais j’ai gardé tellement de choses sans m’en rendre compte ! J’ai hâte que cette vague soit passée pour me sentir encore plus en vacances. Ça fait un bien fou d’avoir du temps !

Qu’est-ce que je l’aime, cette jupe ! J’ai eu un coup de cœur en la voyant à New Look. C’est vraiment la jupe la plus courte que je possède. Pratiquement toutes les robes et jupes sur lesquelles je flashe sont trop courtes. Je repense encore à ma petite jupe en daim rouille… qui m’est passé sous le nez. Alors pour une fois, je l’ai quand même achetée et je sens que je vais la mettre tout l’été. En plus elle est soldée moitié prix, c’est cool quand on fait les soldes, de trouver des articles soldés aha. Je portais déjà ces collants lors du look avec ma combi-short et je n’ai pas changé d’avis : ils embellissent vraiment toutes les tenues. J’aime cette chemise toute basique pour le côté classique qu’elle donne, et je pense vous avoir tout dit sur ma tenue !

Demain, j’ai l’impression que le jour le plus important de ma vie va se dérouler ! Je vais passer le code (la joie m’envahit), déménager à 1 heure d’ici, puis retourner dans le coin pour l’anniversaire de mon amie, avec laquelle je me trouve sur une photo plus en bas de cet article.

J’adore les chats. Encore plus les bébés chats, comme la plupart des gens ! Ce bout de chou de même pas 2 mois s’est endormi contre moi, c’était le bonheur. Tant bien que mal, j’ai essayé de tendre mon appareil pour le prendre en photo, je ne pensais pas avoir réussi aha. Si vous vous demandez pourquoi on voit du jean alors que j’ai shooté en jupe, c’est que je me suis changée car il faisait vraiment chaud. La vraie chaleur. Qui vous étouffe mais on dit : « Ah, il faut pas se plaindre car quand il fait froid on n’est pas content non plus. ».

C’était vraiment drôle, pour prendre cette photo il fallait que j’active le retardateur et grimpe sur le rebord de la fenêtre tant bien que mal. On a du en prendre plusieurs avant que cela réussisse aha.

Photographe : Juliette (merciii, si tu passes par là)

Haut : Primark

Jupe : New Look

Collants : Primark

Chaussures : Pull & Bear

Je vous quitte, à bientôt en espérant qu’Internet marche sans problèmes.

Aimez-vous ce look ?

Kisu !