Les végétariens et végétaliens ne mangent rien

(je veux aller à Berlin juste pour manger dans ce restaurant vegan, clique sur la photo qui ne m’appartient pas pour lire l’article)

Yo que tu soies carnivore, omnivore, vegan, ou que tu pratiques l’anthropophagie au risque de te transformer en wendigos.

Il existe encore beaucoup, beaucoup de clichés sur le végétarisme et végétalisme. Au quotidien, il faut garder son calme ahah.

C’est mon tout premier article sur le sujet, je ne sais pas si j’en ferai d’autres. En fait, tout le monde en a assez. Assez qu’on lui fasse la morale, qu’on lui dise ce qui est le mieux pour lui/elle. Parler sans savoir. C’est formidable ! On est tous d’accord sur ce point-là. Je ne vais pas essayer de convertir qui que ce soit, d’abord ce n’est pas une religion aha et ensuite j’ai la flemme ! Peut-être un autre jour. Aujourd’hui je voulais juste aller contre le cliché du végé et sa salade. Il y a des végé qui n’aiment pas la salade. Et ça ne limite pas leur alimentation, ce n’est qu’un aliment parmi des centaines ! Le tout est de varier. Manger de la volaille, du cochon ou de la vache à chaque repas n’est pas non plus super varié, donc ne pas en manger ne limite pas considérablement. Au contraire, c’est un plaisir de s’ouvrir à tout ce qui est comestible ! Un peu de curiosité et d’ouverture c’est super mes amis !

On y va !

(1) Manger végétarien ou végétalien ne fait pas de vous une autre personne. Vous n’avez pas à vous mettre à dormir nue ou arrêter de vous épiler, faire des câlins aux arbres et adopter un chat de la SPA. On a tous nos propres envies, valeurs, et modes de vie. Et c’est ça qui est bien, pas de profil type.

(2) Manger vgr ou vgl ne fait pas perdre de poids, ce n’est pas un régime. Au moins, pas perdre de masse musculaire. Certaines personnes peuvent s’affiner (perdre du surplus, pas devenir maigre), avoir une taille plus marquée, un ventre plus plat mais ça ne doit pas être un but si on veut être en paix avec son alimentation et son corps. Par contre, on peut perdre du poids et se rendre malade si on ne s’est pas renseigné sur les besoins du corps et qu’on y va YOLO.

(3) Manger vgr ou vgl n’exclu pas de la société. Ne fait pas perdre ses amis ou sa famille, on peut avoir une vie sociale, etc. Sauf si vous avez des amis ou une famille extrémiste. Fermée d’esprit et archaïque. Malgré ça ils peuvent être de bonnes personnes (je ne veux pas critiquer) mais c’est un fait, avec un échange on se fait accepter par les gens qui nous aiment quand ils comprennent que c’est même bon pour la santé.

(image de « les gourmandises de Jitenaan »)

(4) Manger vgr ou vgl demande de la motivation, mais pas de sacrifices. On ressent le besoin de le faire et on prend plaisir à s’améliorer, se rapprocher de ses objectifs. Il n’y a pas à se priver. C’est comparable à commencer à faire du sport. On se sent bien dans sa peau et sa tête et on continue !

(pas mon image, lien lié)

(5) Les vgr ou vgl peuvent être obèse et pas dans le délire « healthy » bon pour la santé. Il n’y a rien d’animal (en général) dans les chips, sodas, certains hamburgers ou sandwichs, plats préparés, gâteaux, frites, huile. Et au contraire les gens ont tendance à reprocher aux vegan de ne pas manger « suffisamment » sain. Quelqu’un déguste un paquet de gâteau, tout va bien. C’est un vegan, attention à ta santé et les carences !

 

(6) On ne mange pas que des graines. Je n’en mange pas, par exemple. Ce serait bien que je le fasse aha. Comme c’est bon pour la santé, ça rajoute plein de minéraux et vitamines mais ce n’est pas une obligation d’en incorporer partout.

(7) Tu peux faire des barbecues végés, des croc-monsieur, pizzas, hamburgers. Et bien sûr manger des yaourts, boire ton chocolat chaud trempé dans ta tartine beurrée. Tout ce qui se mange. Ce n’est qu’une question d’ingrédients et d’habitude. On peut même faire des omelettes vegan, t’imagines ?? Faire monter les blancs en neige et remplacer le fromage dégoulinant. Il y a aussi du fromage vgl dont je ne supporte même pas la vue du coup tu n’as pas de photo dans cet article ! Il me dégoûte trop, comme du fromage classique aha.

(8) Les vgr et vgl n’aiment pas tous passer 40 ans derrière une poêle.

(9) Tu as déjà dû manger des gâteaux vegan. Et même si tu as des à priori qui te disent que ça doit être fade, peut-être que tu aimes les granolas et les oréos (version originale) ? C’est vegan ! Donc ce qui est végétalien n’est pas reservé qu’aux vegans, n’est ni sain ou fade. On peut tous en manger juste parce que c’est bon sans se prendre la tête !

(10) Il n’y a aucun danger à avoir cette alimentions dès la naissance ou en étant enceinte si on est renseigné. Il y a toujours quelques inconscients et mal informés pour jouer avec leur santé, mais ça c’est peut-importe comment tu manges ^^. Une personne ne peut pas représenter un grand groupe de personnes ! Les médecins qui suivent les enfants qui n’ont jamais bu une goutte de lait ou mordu dans un boyau boudin admettent tous (qu’ils soient pour la consommation des produits animaux ou non) qu’ils ont la croissance qu’ils devraient avoir et sont en bonne santé.

(11) Le but premier n’est pas de prendre la tête des gens qui mangent tranquillement leur kebab ^^. Bonne app’ j’ai envie de vous dire. Par exemple pour mon cas, le but n’est pas même pas « moi ». C’est au-delà de mon existence et alors c’est tout sauf « égoïste ». Je précise que cette vision est personnelle je ne représente pas tous les vgt et vgl. Le but est juste de dire non à l’exploitation, la torture, la souffrance et la violence qu’entraînent les abattoirs et les élevages intensifs. Toutes les ressources (eau et nourriture) gâchées pour nourrir des animaux au lieu d’humains qui souffrent de famine. La déforestation n’est pas due au papier toilettes les enfants, mais pour planter du soja hyper nutritif pour les animaux. En fait c’est ça, être contre la souffrance de tout le monde. Tout ceux dont on s’en fiche. Les animaux ressentent les émotions, on les réduit à des objets (comme on réduisait les noirs, les femmes et les juifs). C’est juste triste tous ces morts, cette cruauté (regarder des vidéos d’abattoirs devraient être obligé pour qu’on puisse dire si oui ou non on fait le choix que par nos actes la souffrance, la vraie, perdure) qui est inutile quand on peut se régaler d’autres manières. Si ça peut m’enrichir personnellement à plus apprécier et respecter la vie, tant mieux. Certaines personnes sont axées sur la santé, c’est le seul cas où on pense à un bénéfice pour nous ce qui est tout aussi respectable. Et ça fonctionne, donc tout le monde est content.

Le but n’est pas non plus de se différencier puisque l’objectif est que ce soit une norme.

Si tu es curieux clique.

(12) Manger vgt ou vgl est une habitude. Quand on est accro à quelque chose il suffit de ne plus en manger quelques temps pour ne plus en avoir envie. Le cerveau est au dessus de la pensée, si tu veux tu peux ! Mais tu n’es pas obligé. Si tu le fais, si tu essaies, tu peux être fière.

En fait c’est le problème quand on veut exposer ses idées. Le but c’est aussi de faire connaître aux gens, juste parce qu’au quotidien les gens montrent qu’ils confondent (c’est pas simple). Répètent ce qu’ils ont vu à la télé avec des médecins qui n’ont pas fait d’études de nutrition et disent ce que Danone ou Nestlé les paient pour dire (triste vérité). On veut nous faire peur avec les carences pour nous pousser à l’achat, c’est de la manipulation simple et dure. Voir les athlètes végétaliens au top de leur carrière suffit à montrer qu’on ne manque pas si vite de quelque chose. Sinon nous sommes tous carencés ! C’est dans les pays où on consomme le moins de produits laitiers qu’il y a le moins de carences en vitamine D.

Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser car d’autres personnes aussi peuvent se le demander, et j’en ferai un article ! Si tu « ne me crois pas » je t’invite à faire tes propres recherches. Car ce que j’ai dis là c’est mon propre avis, basé sur des centaines d’autres via internet et la vraie vie.

Mangez, ne faites pas la guerre.

Kisu !

Look et blabla | Le regard des inconnus

Yo les étoiles stellaires, aujourd’hui on va parler de plusieurs choses : mon look, mais aussi à propos des regards. Vous allez comprendre. Un 2 en 1 comme les shampooings/masques/tout ce qui est possible.

On commence par quoi ? Allez, la tenue ! Je me suis rendue compte que j’avais deux choses à vous présenter, ce petit haut en écaille de sirène et ce mini short. C’est l’une des premières fois que je porte ce haut. Il n’est vraiment pas très pratique, à la fois moulant, échancré et court. Pour l’été c’est quand même sympa. J’ai flashé devant ces petites écailles qui le font changer à l’infini. Pour 10 euros à H&M, c’est tout à fait correct. J’ai acheté ce short tout récemment. J’en ai peu, donc j’en cherchais un gris pas trop cher. Après plusieurs magasins et grâce à une amie, j’ai trouvé ce que je cherchais ! Les soldes, c’est le bonus ! C’est fort probable que je tente de le décolorer un peu pour accentuer le look destroy et éclaircir le gris. Dans ma tête je l’imagine avec une petite chaîne, il ne me reste plus qu’à la trouver. Ma cape d’invisibilité cette sorte de gilet transparent qui ne sert à rien qu’à se sentir plus habillée et faire joli vient de Vinted et est vintage. Sinon je suis en crise identitaire. J’ai besoin envie de piercings, décoloration, cheveux vraiment violets, vrais écarteurs. Du lourd. Stp Maman ? J’ai remarqué que quand il fait chaud j’ai plus tendance à m’habiller « mignon » et quand il fait moins chaud, bim, rock.

Le regard est tout. Notre relation avec les autres. On dit que les yeux sont la fenêtre de l’âme. Il y a les regards furtifs, qui cherchent à fuir. Qui ne s’assument pas, qui virevoltent d’un endroit à l’autre, rasent le mur. Les regards intenses qui ne te lâcheront pas avant que tu baisses les yeux. Les regards tombants et tristes. Les regards vitreux qui ne disent rien quand on les regarde. Les regards qui transmettent de la joie.

Parfois on ne peut pas comprendre les regards. Il sont juste là.

Les regards, quoi qu’on fasse on ne peut pas les éviter quand on sort de chez soi. Je pense qu’on a tous souhaité un instant de devenir transparant(e)s. Moi y compris. Quand j’étais à la campagne, on me regardait beaucoup moins. Pour être exacte, ce n’est pas du tout le même regard qu’en ville. A la campagne, les gens s’en fichent dans la rue, mais au collège on s’y donne avec joie. Les gens ne connaissent tout simplement pas la diversité et l’originalité des styles. Ils sont donc plus méfiants, moqueurs, mais s’en fichent. En ville, on regarde tout et tout le monde, on juge rapidement. Je ne comprends pas vraiment, j’ai mon petit style mais comme des milliards d’autres personnes ! Encore, si j’étais vraiment extravagante, je pourrais accepter la phrase qu’on entend « On a le droit de regarder, si quelqu’un fait le choix de porter une chose qui sort de l’ordinaire, elle s’y expose ». Cette phrase a tendance à m’énerver, car je trouve cela assez irrespectueux de ne pas être « discret » et regarder avec insistance. Ça peut être gênant. Quand on se trouve en groupe, ça en devient comme « rassurant ». Quand on marche seule comme je le fais souvent, ça a quelque chose d’intimidant. Il faut se forger une armure, s’en moquer et ne pas se restreindre ou se priver. Dans l’idéal ! Il faut du courage pour s’assumer. Il faut du courage pour passer outre ce que l’on craint, surtout si on a toujours l’impression d’être jugé par les gens. Ce n’est pas mon cas mais j’entends parfois des personnes dirent ça. Ça me fait de la peine ! Si c’est ton cas, juste je t’envoie des câlins.

Si tu cherches le regard, tu n’en auras jamais assez à ton goût, si inconsciemment tu les fuis, tu auras toujours cette impression. Si tu t’en fiche, les autres ne seront pas un obstacle.

Un regard peut faire souffrir. Un regard peut-être mauvais, méchant comme beau et bienveillant. Plus de personnes sont bonnes qu’on ne le pensent, le monde est dangereux, mais il faut garder espoir. Un sujet de l’émission « C’est mon choix » était quelque chose comme « Mon style m’a aidé à faire carrière ». Soit dit-en passant ça a été mon sujet préféré, je vous conseille de le regarder si vous en avez l’occasion ! En quelque sorte cette émission m’a inspiré pour faire cet article. Les différences ne sont pas un défaut. Ni quelque chose à cacher. Minimiser. L’accepter, c’est ne pas se cacher derrière ou que ce soit plus important que ce qu’il y a à l’intérieur. Il faut remplacer le « mais » par un « et ». Même si ce n’est pas quelque chose que tu as « choisi ». Et cela vaut pour tous les domaines dans la vie où on nous ferait presque ressentir de la culpabilité (comme 35 ans et sans enfant). Tu peux être très pâle et belle/beau. Chauve et féminine. Etre quelqu’un de normal et avoir une différence de taille avec les gens. Avoir la langue coupée en deux (tonguesplit) et être une bonne mère. Car le mais n’est qu’un cliché, ou démontre ce que la société voudrait que tu sois. Parfois les gens ne prononcent pas le mais et se le disent dans leur tête.

Pour revenir à c’est mon choix, ces personnes diverses et variées attiraient l’attention dans la rue et la moralité de la fin m’a comme « réchauffé le cœur ». Bref, je l’ai trouvée très belle ! Humaine, réaliste et positive.

Il faut se rappeler qu’on est tous humain, tous égaux. Tous des inconnus qui ne se voient qu’une fraction, qu’un court moment, dans une journée. Alors si toi aussi tu es regardé, ou que tu te sens regardé, n’essaie pas de deviner/anticiper ce que pensent ces personnes. Car ce que tu te dis, c’est peut-être l’opinion que tu as de toi, au fond. Ou la peur que tu as, que les gens puisent penser. Par exemple si tu crois que les gens se disent que tu as un gros nez. Ou que tu es un sac d’os. Si on se colle soi-même des étiquettes, les gens vont cerner cette faiblesse, et nous les coller aussi. Notre peur se réalise alors. Il faut moins réfléchir. Juste vivre. Tiens toi droit, regarde devant toi. Même si on marche seul, car peut-être que le regard des gens est plus bienveillant que tu ne le pense ! Parfois admiratif, parfois malsain. Tantôt curieux, tantôt désintéressé. Ce n’est qu’une question d’interprétation qui change avec notre humeur.

Après tout, nous aussi on regarde !

Photographe : ma soeur

Haut : H&M

Short : Mango

Gilet : Vinted

Chassures : Asos

Quel est ton avis ? Comment vis-tu le regard  « des autres » ?

Kisu !

Ce que j’aime faire pendant les vacances d’été

Yo les fleurs des îles.

J’ai actuellement envie de pleurer de joie, je viens de retrouve Internet après 13 jours. 13 longs jours d’errance, de cartons, de listes de choses à acheter à n’en plus finir. Je me sens enfin entière, reliée à mes racines. Carrément, oui.

J’ai l’impression que j’apprends à vivre. Presque que j’ai déjà changé aha. On devrait tous déménager et changer de ville tous les 5 ans ! On se ramollie à se cantonner aux mêmes choses. Bref, ce n’est pas le sujet du jour ! J’ai pris quelques photos depuis que je suis arrivée, j’aime vraiment en prendre, les retoucher un peu, en faire quelque chose de joli ! En fait, j’aime ne pas me prendre la tête. Autant pour beaucoup d’autres domaines, je vais réfléchir, calculer, faire ci et ça, pour la photo j’aime la beauté de l’instant présent. Quelque chose de beau ? Clac.

 

Filmer plein de bons moments

A la fin de l’été je me ferai une vidéo qui résume toutes mes vacances. C’est encombrant de prendre son reflex un peu où qu’on aille, mais ça vaudra le coup quand j’aurai tout d’immortalisé.

 

Faire quelque chose de mes mains

Ce n’est pas parce qu’on n’est pas forte dans un domaine, qu’il ne faut pas le faire. C’est pour cela que je me lance dans la confection de petites choses. J’adore ce genre de jarretières, qui sont vendues bien trop cher. En suivant une vidéo de Yumi King j’ai plutôt réussi à faire la mienne, en forme de pentagramme. On dirait que je vends le truc.

 

Cuisiner vegan

J’ai fais le meilleur gâteau que j’ai jamais fait il n’y a pas longtemps. J’étais super contente, on l’a dévoré ! Je voulais faire au départ une recette récupérée au Pique-nique zéro déchet (voir plus en bas), puis je me suis rappelée que je voulais un moment auparavant faire un gâteau au yaourt (de soja bien sûr). Puis j’ai vu que j’avais de la poudre d’amande, alors j’ai fait un mix des deux recettes, en trifouillant les quantités. Comme quoi, il ne faut pas avoir peur de ne pas suivre les recettes, c’est ce qui est le meilleur !

 

Me faire mes colorations

Pour vous expliquer mon avancée… c’est la galère. J’ai tellement envie de tout décolorer😦 Du violet ressort, mais pas énormément, et ce qui était très vert est maintenant bleu. Donc ce n’est pas laid, juste un peu… pénible ? Mes cheveux sont vraiment vraiment foncés on voit peu de couleur, je n’ai rien compris à ma vie. La photo ci-dessus illustre quand je me dépêche de mettre ma couleur. Voilà, j’en mets partout.

 

Bouger, me balader

Je marchais très très peu avant. Même là, en vacances, c’est déjà mieux ! Chaque fois que je passais en voiture devant ces lignes de chemin de fer je regardais amoureusement. Quand j’ai pris mes petites photos en passant devant à pied, je me suis dit « ouah, c’est trop bien ».

Les brocantes le dimanche matin quand on aimerait bien dormir, c’est cool.

 

Surmonter mes peurs pour faire des trucs cools

Comme participer au Pique-nique zéro déchet de la youtubeuse et blogueuse « Le corps la maison l’esprit ». Y aller seule quand on est timide n’était pas super super facile, mais qu’est-ce que c’était cool et ça valait le coup ! Et comme j’ai décidé de ne plus être timide, il faut bien commencer quelque part.

 

Laisser ressortir mon côté hippie

On n’est jamais aussi bien qu’avec un pantalon large, un débardeur à motif. J’ai trouvé ce gros collier dans un marché aux puces, j’adore ce style.

Qu’est-ce que tu aimes faire l’été ? Aimes-tu ces quelques photos ?

326 Kisu !

Look | This is a journey and we wanna go far

Yo les bandits, le look d’aujourd’hui a été pris par mon amie Juliette. Je suis allée chez elle après notre dernière représentation de théâtre. Peut-être ma toute dernière. A la fin je n’en menait pas large, allongée sur la scène à regarder le plafond. La vie est longue, je n’imagine pas le fait que je puisse ne plus jamais en faire. Je vais essayer de participer à l’atelier théâtre de mon lycée dont la réputation peut faire assez peur. Je n’ai rien à perdre ! Sinon, ce matin j’ai eu les résultats pour mon brevet… je l’ai eu avec mention très bien ! Je l’espérait fortement du coup c’est génial, même si je n’ai pas le temps de le fêter. C’est la précipitation, j’écris cet article entourée de bazar et de choses à trier/mettre dans des sacs. En fait c’était sensé être les toutes dernières affaires qu’il me reste, mais j’ai gardé tellement de choses sans m’en rendre compte ! J’ai hâte que cette vague soit passée pour me sentir encore plus en vacances. Ça fait un bien fou d’avoir du temps !

Qu’est-ce que je l’aime, cette jupe ! J’ai eu un coup de cœur en la voyant à New Look. C’est vraiment la jupe la plus courte que je possède. Pratiquement toutes les robes et jupes sur lesquelles je flashe sont trop courtes. Je repense encore à ma petite jupe en daim rouille… qui m’est passé sous le nez. Alors pour une fois, je l’ai quand même achetée et je sens que je vais la mettre tout l’été. En plus elle est soldée moitié prix, c’est cool quand on fait les soldes, de trouver des articles soldés aha. Je portais déjà ces collants lors du look avec ma combi-short et je n’ai pas changé d’avis : ils embellissent vraiment toutes les tenues. J’aime cette chemise toute basique pour le côté classique qu’elle donne, et je pense vous avoir tout dit sur ma tenue !

Demain, j’ai l’impression que le jour le plus important de ma vie va se dérouler ! Je vais passer le code (la joie m’envahit), déménager à 1 heure d’ici, puis retourner dans le coin pour l’anniversaire de mon amie, avec laquelle je me trouve sur une photo plus en bas de cet article.

J’adore les chats. Encore plus les bébés chats, comme la plupart des gens ! Ce bout de chou de même pas 2 mois s’est endormi contre moi, c’était le bonheur. Tant bien que mal, j’ai essayé de tendre mon appareil pour le prendre en photo, je ne pensais pas avoir réussi aha. Si vous vous demandez pourquoi on voit du jean alors que j’ai shooté en jupe, c’est que je me suis changée car il faisait vraiment chaud. La vraie chaleur. Qui vous étouffe mais on dit : « Ah, il faut pas se plaindre car quand il fait froid on n’est pas content non plus. ».

C’était vraiment drôle, pour prendre cette photo il fallait que j’active le retardateur et grimpe sur le rebord de la fenêtre tant bien que mal. On a du en prendre plusieurs avant que cela réussisse aha.

Photographe : Juliette (merciii, si tu passes par là)

Haut : Primark

Jupe : New Look

Collants : Primark

Chaussures : Pull & Bear

Je vous quitte, à bientôt en espérant qu’Internet marche sans problèmes.

Aimez-vous ce look ?

Kisu !

Le début des vacances dans l’Antre d’une Licorne

image

Yo les soleils ! Fin des cours, débuts des vacances, c’est une période toute excitante et qui ne m’a pas beaucoup laissé le temps de cogiter sur « pourquoi la vie ». On va donc faire les choses simplement et je suis contente de vous montrer ce qui j’espère, va faire partie intégrante de mes vacances ! J’ai pris la première photo de cette article hier soir à peine. Elle m’a paru convenir pour illustrer cet article. Je l’ai prise pendant ces moments comme je les aime tant, où on est simplement entre amies emmitouflées dans des plaids jusqu’à ce qu’il fasse nuit. On souhaiterait juste arrêter le temps ou y rester toute la nuit.

 

Dans la catégorie : je n’ai plus aucun maillot qui me va

Autant, certaines années c’est le vide sur les sites pour trouver des jolis maillots, autant là… j’ai trouvé mon bonheur visuellement parlant. L’ensemble petite sirène est tellement cool, quoi que probablement peu pratique. En opposition totale avec le second qui doit vraiment l’être. Ils viennent de chez Romwe, je ne sais pas encore si je vais craquer ! Lien du premier, lien du deuxième

 

Dans la catégorie : Quand on aime on ne compte pas

Les dattes

J’ai commencé cet article en en mangeant, je le terminerai en en mangeant ! Mon amour pour ce fruit est tout récent, ce truc fripé ne me tentait guère. Alors que maintenant, quand il n’y a pas de dattes chez moi, mon coeur saigne. Pour rattraper les quelques jours que j’ai passé sans, je viens d’en dévorer une douzaine. Je n’aurai pas fin ce soir, mais que puis-je dire pour ma défense à part que c’est dé-li-cieux ??

 

Dans la catégorie : à l’heure où on devrait dormir pour un sommeil réparateur

Je parlais série avec un ami qui m’a dit à quel point c’était cool, Supernatural. Je n’en avais jamais entendu parlé, je connaissais juste la tête des deux acteurs principaux ! Pour vous résumer, c’est l’histoire de deux frères qui partent à travers les Etats-Unis pour retrouver leur père qui a disparu. La particularité de cette petite famille est qu’ils chassent les créatures surnaturelles. Et tout ça fait 11 saisons, mes amis. Quand on veut se détendre, juste passer un moment sympa c’est totalement le genre de série à regarder. Agréable, simple, etc. Plus on avance dans l’histoire, plus c’est intéressant.

 

Dans la catégorie : d’où ça sort ??

Rouge à lèvres bleu

Si vous aimez les couleurs originales, en voilà une ! J’ai découvert que ça existait et cette encre à lèvres à fini dans mon panier ebay… une suite logique des choses, j’ai envie de vous dire. Et s’il se trouve que vous êtes curieux, sachez que je vous montrerai le résultat sur les lèvres dans un des prochains looks.

 

Dans la catégorie : trop sentimental

Leave all out the rest de Linkin Park

J’adore, j’adore cette chanson ! Elle est si mélodieuse, les paroles racontent de vraies choses, bref c’est un coup de cœur. Comme la plupart des personnes qui l’écoutent, elle réveille un truc en moi, un peu mélancolique mais beau.

 

Dans la catégorie : envie de changement

1 an que j’ai du turquoise/vert dans les cheveux et j’ai vraiment envie d’essayer le violet. Je ne reste pas sur ma tentative échouée avec Crazy Color. Cette fois, je compte sur ma marque chouchou « Arctic Fox » et son Purple Rain pour me faire changer de tête ! Vous allez pouvoir constater le résultat bientôt aha, j’espère que ça m’ira.

 

Et toi, qu’elles sont tes envies du moment ? Bonnes vacances si tu y es, ou bientôt.

 

Kisu !

Leave out all the rest | Look

Yo

Vous allez bien ? Nouveau look sous le signe de ma saison favorite, celle où l’ont met simplement une veste et que l’on n’a plus besoin de se cloîtrer chez soi. On peut pique-niquer dehors, se coucher sur une couverture et regarder le ciel. C’est ce qu’on a fait ce jour-là avec des amies. Retourner dans « la forêt » m’a fait plaisir, notre dernière virée là-bas remonte à il y a longtemps ! La veste en question vient d’H&M en Angleterre, à Oxford. C’est une veste « de sport », sur laquelle mes yeux se sont directement posés. Le marbré, je n’y résiste pas. Le seul marbré auquel je résiste c’est le gâteau, ça, je n’ai jamais pu aimer !

Note pour moi-même (nota bene?) : ne plus mettre des jeans noirs en plein soleil, ça chauffe fort

J’ai retrouvé il n’y a pas longtemps ce petit-haut, que je vous avais présenté dans ce haul de Londres. De l’été dernier cette fois-ci. Il s’était faufilé furtivement entre les piles de vêtements désordonnés. Mon armoire ne ressemble à rien du tout… ça va que je commence à faire les cartons ! Deux pièces de Londres par hasard dans la même tenue aha et je viens de m’en rendre compte. J’ai l’impression que, soit mes vêtements favoris viennent d’Internet, soit de Londres. Pour fêter les retrouvailles entre lui et moi je n’avais pas d’autres choix que de le porter. Ce look est super simple et confortable pour traîner dehors. On peut difficilement faire plus. Alala, si j’avais eu la chance d’aller au Hellfest cette année, je pense que ma veste aurait été de la partie grâce à sa capuche et sa matière qui ne craint rien. Un jour peut-être, un jour… J’ai terriblement bavé devant des snaps et des vidéos de personnes y étant. Ce serait tellement un rêve. Comme les rêves se réalisent, j’ai bon espoir ! Je lis des gens qui disent qu’en gros pour être tout le temps heureux il ne faut rien attendre dans la vie. Je suis très loin, si loin de ça.

Ces chaussures n’étaient de toute évidence pas adaptées pour gravir les chemins de campagne. Quand je vous dis que ça faisait longtemps qu’on y était pas allé ? Pour vous j’ai franchi les limites de l’infranchissable : je me suis couchée dans l’herbe pour prendre des photos ! Dans le but que ce soit joli, je précise. Malgré les insectes, malgré l’humidité ! Résultat, sur ces photos-là, on ne comprends pas trop, mais ça a le mérite d’avoir été essayé. Merci de me pousser au meilleur de moi-même❤ mes choux. En parlant de se pousser pour être meilleur, comme vous pouvez vous en douter, c’est les révisions !! Ça c’est moins cool, sachant qu’il ne reste que quelques jours et qu’autour de moi, j’ai l’impression que personne ne révise. Alors oui, ce n’est que le brevet, mais on vise la mention ! Je me retiens de tirer ma couette par dessus mon nez et regarder des séries. Le nom de cet article « Leave out all the rest » est le titre d’une chanson de Linkin Park qui m’accompagne souvent en ce moment. D’ailleurs, dès que j’ai fini cet article ce sera reparti ! C’est fou comment on apprend des choses quand on est sensé juste « les revoir ». C’est comme ça pour tout le monde je pense, alors fighting à nous.

Photographe : Kimberley

Bomber : H&M

Tee-shirt : Primark

Jean : Pimkie

Chaussures : Ebay

Ce look te plait ?

Kisu !

Yoga et déco

(source)

Yo les chimpanzés, aujourd’hui on va parler de yoga et d’ambiance « zen » ! Je voulais poster cet article le week-end dernier, malheureusement avec ce que j’avais de prévu (de cool et moins cool) j’ai dû attendre pour le poster aujourd’hui. Soit, longtemps après le week-end dernier, mais ce n’est pas grave ^^. J’espère que cet article bazar autour d’un même thème vous plaira !

Pour commencer, quels sont les buts, les principes du yoga ? Le Yoga est un sport (longtemps dénigré aha). Il existe plusieurs manières de le pratiquer, mais elles consistent toutes à réaliser un enchaînement de positions (parfois un peu comme une danse) qui sont plus ou moins physiques, et demandent plus ou moins de souplesse. La clé est de se mouvoir au rythme de ses respirations. C’est très important ! Tenir les positions avec rigueur, se gaîner, tout en étant à l’écoute de son corps, ça demande vraiment de l’effort. On transpire, on résiste, et qu’est-ce qu’on se sent bien !

Many people are attracted to meditation and a so called spiritual life, provided it feeds the ego, but this is not our way.
Our way of Pure Dhamma is to become less and less until we are like the wind in the trees or the ripples on the water. In reality only a beautiful movement of love, compassion and joy seeking nothing for itself but serving the world with kindness.
Letting go of the ever demanding ego (self identity) is the greatest gift we can bring to our own life and the life of all beings.
The less of ‘you’ there is, the happier you will be.
This is how to be no-one, going no-where.

Buddha

Beaucoup de gens sont attirés par la méditation et une vie dite spirituelle , à condition que ça nourrisse l’ego , mais ce n’est pas notre chemin. Notre méthode du pure Dhamma est de devenir de moins en moins jusqu’à ce que nous sommes comme le vent dans les arbres ou les ondulations sur l’eau. En réalité, seulement un beau mouvement d’amour , de compassion et de joie ne cherchant rien pour lui-même mais au service du monde avec gentillesse . Lâcher de l’ego (de l’identité ) toujours plus exigeant est le plus grand cadeau que nous pouvons apporter à notre propre vie et la vie de tous les êtres . Moins de «vous» il y a , le plus heureux vous serez. Voici comment être pas un, aller nulle part .

Buddha

Je ne fais du yoga que quand j’ai le temps. Maintenant que les cours sont presque terminés j’ai envie d’en faire sérieusement. Les matins, ou les soirs d’été. D’ailleurs l’été, le yoga est bien plus agréable (je trouve) à pratiquer que de la course par exemple. Cela n’a pas du tout le même effet, l’un est du cardio mais bref, la chaleur n’est pas un obstacle. Pour débuter en yoga, pas obligé de prendre des cours. C’est comme on veut et comme on peut. Sur Internet se trouvent de bonnes vidéos avec de vrais profs, qui donnent des indications sur la façon de respirer et comment bien réaliser la position. Avoir fait de la danse, soit beaucoup beaucoup d’étirement m’aide à avoir un niveau « correct ». On n’y arrive pas forcément du premier coup, c’est du sport quoi, on pratique et s’améliore ! C’est pour soi.

Vidéos de yoga que je vous conseille :

Gym Direct, en replay sur la télé ou sur le site

(cliquez sur l’image pour accéder à une vidéo dans un nouvel onglet sur le site de d8)

Les diffuseurs d’huiles essentielles

J’ai toujours rêvé avoir les machines qu’on voit à Nature & Découvertes (par exemple), qui font de la vapeur dont j’adore l’odeur ! Les prix étaient toujours si élevés, rien à moins de 70 euros. Et pourtant, on trouve sur Amazon le même genre d’appareils. Non pas de luxe, mais qui font tout à fait l’affaire ! J’ai trouvé le mien à environ 19 euros je crois et je l’adore. J’ai acheté sur Aroma-zone quelques huiles essentielles et j’adore l’allumer le soir. Ça parfume, avec les jeux de lumières ça crée une petite ambiance. Il n’est pas totalement silencieux, il y a une petit bruit de fond mais qui berce plus qu’il ne gêne (personnellement, même si je ne pourrais pas dormir avec).

Déco

(brico, bati, jardin)

Dans ma nouvelle chambre, j’ai envie de me créer une ambiance détendue, plus « cosy« , où je pourrai par exemple faire du yoga et de la méditation. Le prof de sport nous dit « de laisser les problèmes aux vestiaires », j’ai envie de laisser les problèmes derrière la porte. Un vrai petit havre de paix ! Pas besoin de changer grand chose pour sentir un changement, juste améliorer un peu avec des petites astuces. Mon havre de paix ne correspond(ra) pas forcément à des critères des tendances déco et j’ai hâte qu’il soit terminé !

 

J’ai deux meubles en faux bois dont je hais la couleur, alors je vais les repeindre en plus clair et garder le style « bois ».

Les plantes carnivores, il n’y a pas beaucoup de choses plus mignonnes que ça… des plantes qui bougent, bref, j’adore ces bestioles j’aimerais en avoir une.

Les luminaires peuvent tout changer dans une pièce, eh oui, je n’en ai pas encore trouvé une comme je cherche, mais l’abat-jour sur l’image qui vient de Ikéa m’a l’air cool pour une lampe de chevet.

Une tête de lit baroque. Avec la forme de mon lit, je doute que ce soit compatible MAIS je ne m’arrêterai de chercher que lorsque j’aurai trouvé aha !

Le meilleur pour la fin, ma nouvelle lubie : un tapis mandala. J’ai connu les draps à mettre sur les murs grâce à la mode so Tumblr, #40youtubeurs en ont. C’est pour cela, que j’en veux sur le sol ! J’ai tendance à afficher, punaiser, épingler, pata’fixer à peu-près tout et n’importe quoi, alors pour me diversifier, je passe au sol.

As-tu déjà fais du yoga ? Qu’est-ce que tu fais pour te sentir bien dans ta chambre ?

Kisu !