VLOG Sicile | Catane, Taormina, l’Etna

Yo les artichauts.

Je reviens vite, la tête entre les valises pour vous faire un petit vlog de mon voyage en Sicile. Car tout était magnifique et j’ai passé la plupart du temps l’appareil autour du coup #touriste pour ne rien rater. Si j’ai déserté WordPress c’est que je n’ai plus trop de temps et j’ai envie de faire des articles bien fais et intéressants à lire mais je suis en train de me dire qu’il faudrait peut-être mieux en faire de plus spontanés mais au moins en faire aha. Car j’ai des looks à vous montrer, des voyages à vous raconter et plus j’accumule plus ça va être… compliqué ^^. Donc sans plus tarder, voici les photos qui m’ont le plus marquées pendant cette magnifique semaine !

Vue de l’avion. Toujours la question : « on est où ? on passe au dessus de quoi ?? »

Petite photo de notre groupe, marchant des kilomètres et se perdant à la recherche de l’auberge. On m’a aussi souvent emprunté l’appareil, c’est pour cela que je suis dessus aha.

Petite place très charismatique où venir prendre le petit-déjeuner.

Eglise célèbre dont j’ai oublié le nom mais se trouvant sur la place « principale » avec la statue de l’éléphant.

La vue du balcon de notre chambre à l’auberge. En bas il y avait un patio où se retrouvaient les autres gens pour faire des barbecues, etc, une super ambiance et pas trop de bruit le soir !

L’intérieur d’une église trouvée au hasard des balades. C’est ça que j’ai adoré dans ce voyage qui ne faisait pas scolaire du tout. Notre groupe de théâtre est comme une petite famille ! Un monastère ? Allons visiter. Un musée ? Il n’est pas trop cher, visitons le.

L’endroit que j’ai préféré de tout le voyage c’est ce théâtre gallo romain à moitié immergé (dans une eau où on ne tremperait pas un doigt de pieds, mais pourtant il y a plein de poissons). Je ne sais pas pourquoi ce n’était pas forcément le plus impressionnant ni original. Mais il faisait tellement beau (carrément trop chaud) et la veille de la représentation au festival devant tous les acteurs nous avons fait notre répétition là-bas sous le regard amusé des autres passants.

J’ai pris en photo chaque tag, tout le street art que j’ai pu apercevoir. Du coup oui, soit je me perdais soit tout le monde devait m’attendre mais parfois ça faisait l’unanimité et nous nous accordions à dire que oui, c’était magnifique.

Une chose qui a été un peu dommage, c’est de ne pas avoir vu le port. Alors que Catane est au bord de l’eau. Il n’y a pas de plage, chose assez bizarre ! Nous n’avons pas réussi à trouver par où rejoindre la route de bord de mer en traversant les rails de train.

l’Etna et Taormina

On ne dirait pas mais le cratère était super profond et pour descendre ou remonter il fallait faire très attention à ne pas se laisser emporter par les cailloux.

Ce lieu était absolument magnifique ! Après le festival, j’ai adoré que nous nous soyions rendu à la maire pour écouter à moitié un discours en anglais, porter les drapeaux, etc, a été organisé une petite excursion pour voir l’Etna et la ville de Taormina. Je suis tombée amoureuse de cette petite ville. Touristique, c’est vrai, mais avec tellement de charme, de pierres, de petites rues,

Cette photo m’a valu d’être détestée aha. Je suis partie seule faire le tour par derrière pour voir ce qu’il y avait (curiosité bonjour). Les français se sont rappelés qu’une fille avec des cheveux bizarres existait ! En l’occurrence moi-même. Ils m’ont appelée pendant 10 minutes sans que je les entende et quand je suis revenue comme une fleur ils étaient à bout. Mais je les remercie de ne pas être partis sans moi XD.

Une dernière photo pour finir cet article, d’une place dans cette si jolie ville.

Je vous remercie d’avoir lu jusqu’à la fin, j’espère que ça vous a plu ! Choisir les photos est toujours compliqué comme il faut se restreindre. Le prochain article qui sortira sera un look et je ne serai déjà plus en France ehe mais je vous expliquerai tout !

Kisu !

Publicités

Look | J’ai tué pour y rentrer j’mourrais pour en sortir

Yo les cerisiers en fleurs ! Trop contente de poster un nouvel article ehe. Ça faisait longtemps que je n’avais plus eu une liste à écrire. J’avais presque oublié les photos qui vont suivre. Prises à la campagne par ma petite photographe de toujours, sous un ciel nuageux. J’avais encore mes cheveux bi-colore ! Et c’est plus beau que dans mes souvenirs aha, tant mieux j’ai envie de dire. Je portais mon pantalon préféré du moment. Trouvé en friperie, je l’ai essayé sans grand espoir à propos de la taille et la forme. Ce n’est même pas mon style de prédilection mais j’ai adoré justement changer ! Il m’a servi pour un de mes rôles dans une pièce de théâtre et il ne doit pas exister plus confortable au monde, sans faire patate. (Je ne critique pas, parfois on peut faire jolie patate). Je ne sais pas pourquoi j’y repense, peut-être parce que je m’y crois beaucoup dans la photo d’en haut mais on m’a fait la remarque que pour les photos je posais facilement, 100% non naturelle. C’est vrai qu’avec le blog j’avais pris l’habitude ^^. Un peu comme le vélo, ça ne se perd pas. Enfin personnellement je suis nulle en vélo, c’est l’un des malheurs de mon existence MAIS ça fait plaisir de reprendre des photos pour le blog, j’espère que les photos vont vous plaire !

L’année passe à une vitesse ! Je n’en reviens pas. Bientôt la fin du troisième trimestre, 1 semaine de stage puis pouf. En vacances. Je sais que nous ne sommes pas encore en juin ni juillet mais j’ai envie de lister les choses que je n’aurais pas crues possibles en début d’année/en quoi j’ai changé !

1. Rencontrer autant de bonnes personnes dans mon lycée. Et ces personnes-là. Je m’imaginais traîner toujours avec la même bande de potes. En fait il y en a plusieurs. Plusieurs groupes qui sont très différents et c’est encore mieux !

2. Tester autant de couleurs. Que j’ai envie de le faire, prendre des risques. Et surtout que ma mère l’accepte.

3. Me rapprocher de mon objectif final de strech (écarteurs) de 10 mm. Depuis quelques mois je suis à 8 et je le vis bien. J’espère pouvoir passer à la taille supérieur d’ici le début de première.

4. Moins me soucier de mes vêtements. Je pensais me dire olala au lycée tout le monde va être bien habillé tous les jours ça va être le défilé. Mais pas du tout, je ne me pose pas trop de questions et je me fais plaisir quand même.

5. Moins écouter de métal et surtout mon deathcore adoré, pour m’ouvrir à d’autres styles. Du plus soft, plus passe-partout. C’est vrai, au moins ça permet de le partager un peu plus avec d’autres. J’écoute aussi décidément des chansons vraiment ringardes aha j’assume à moitié je ne dirai pas quoi.

6. Je ne me suis pas lié d’amitié avec des gens avec des styles très extravagants, ni de cheveux colorés, ni des métalleux !

7. Malheureusement je pensais que j’aurais vraiment intégré la méditation, les affirmations positives, le yoga, etc dans ma routine quotidienne. Ce n’est pas le cas. Je pourrai me le lancer en défi pour les grandes vacances. Ou tiens, dès juin. Motivation es-tu là?

8 Sortir autant de chez moi. Un très bon point. Pratiquement chaque temps libre, je le passe dehors, en ville, chez des amis ou juste avec. On profite tellement plus de la vie.

9. Savoir skier.

10 Avoir eu un super beau voyage en Sicile, y être allée en avion avec mon groupe de théâtre, jouer devant seulement des inconnus, parler anglais avec une Sicilienne apprenant le français depuis 8 ans mais ne sachant pas trop le parler. (vous avez compris ?)

11 Aimer autant les livres qu’on lit en cours. Au collège, c’était pas exactement ça ! Et maintenant je ne lis que des livres dans le programme, quand je lis aha.

« Quand j’ai vu qu’il doutait de tout, j’ai conclu que j’en savais autant que lui, et que je n’avais besoin de personne pour être ignorant. » Candide, Voltaire

12. Aimer regarder des séries. #13ReasonsWhy #dèsquej’aipostécetarticlejefinislesdeuxépisodes

13. Cuisiner aussi peu. Oups.

14. Apprécier conduire. Et oui Mesdames et Messieurs. Il ne faut pas écouter les gens qui vous disent que vous allez avoir du mal à faire quelque chose et ne pas l’aimer d’avance. Car YES, WE CAN.

15. Passer 5 semaines cet été en Nouvelle-Zélande pour y prendre des cours de langues. Je n’aurais jamais cru être encouragée à le faire. Pas même pour 1/2 semaines à l’étranger. Alors là. c’est une chance énorme j’ai vraiment hâte même si j’appréhende. Cela méritera une petite série d’articles !

16. Ne pas même me souvenir du goût de la viande. Aucune envie, rien, le végétarisme est totalement intégré et normal et à une époque (trop longue) ça n’a pas été le cas donc c’est une bonne chose !

17. Assumer au point de ne plus me rendre compte des regards dans la rue.

En conclusion, c’était une excellente année et la vie est pleine de bonnes surprises !

coucou

photographe : Kimberley

veste : boutique de souvenirs à Rome

pull : New Look

pantalon : friperie

collier : asos.fr

chaussures : André

Aimez-vous ce look ?

Kisu !

Q2N Mai | Look – Evolution capillaire – Photos

Yo les fleurs, aujourd’hui article en vrac ! Je voulais vous montrer un look, qui finalement ne mérite pas un article pour lui tout seul aha c’était improvisé. J’hésitais en même temps à faire un article favori car j’ai découvert des choses cools ces derniers temps. Let’s go !

Aujourd’hui est mon dernier jour de vacances ! Je ne réalise pas que demain retour à la normalité, ala. Elles sont passées à la vitesse de la lumière, entre mon voyage et voir mes amis. (devoirs ? hein ? de quoi ?) Avec mon club théâtre nous sommes partis une semaine en Sicile, principalement à Catane pour participer au festival francophone du théâtre. Voir des gens venant de partout dans le monde, apprenant le français, c’était assez incroyable. J’ai pris (bien sûr) beaucoup de photos (de tout et n’importe quoi). La Sicile est magnifique, j’ai presque hâte d’y retourner. Donc ça méritera un petit vlog aha ça va être dur de choisir seulement quelques photos.

Voici quelques photos prises depuis la dernière fois :

Le chat dans le flou

LES FRITES DE PATATES DOUCES ❤

Jeux de lumières

La CGC 2017, plus beau week-end de ma vie

Comme chaque année depuis trois ans je suis allée à la Clermont Geek Convention.

En Rikka Takanashi le samedi et Akame de Akame Ga Kill le dimanche.

En ce moment je regarde un anime qui est à la fois génial et horripilant, j’ai nommé Re:Zero. Le nom est trop compliqué j’ai fait copier-coller hein. Je sais manger avec des baguettes mais faut pas abuser.

Les deux filles de gauches cosplay respectivement Emilia (love) et Rem.

LOOK

Ma veste préférée, un tee-shirt H&M rayon homme, un vieux jean que j’ai coupé en short pas très rectiligne, mes collants pour Halloween et des chaussures style style ville pour contrer le look rock.

Ma nouvelle passion :

Je me suis découvert un amour pour les pierres semi-précieuses. J’adore en porter, j’adore en chercher et trouver mon bonheur ! L’appel des pierres aha. En plus j’ai découvert une petite boutique qui en vend sous toutes ses formes ! Ma collection s’agrandit petit à petit. Ce jour-là, je portais un bracelet et une bague (qui ne se voit pas beaucoup). Attendez-vous à voir un ou des articles parlant de ce sujet, il y a tant à dire et à montrer.

La tenue de ma soeur d’amour. Parce qu’elle le vaut bien.

Instant capillaire :

Mes cheveux il y a un peu plus d’un mois. J’essaie toujours de vous tenir au courant aha. Là c’était le résultat de la couleur qui avait dégorgé, rose et violet au départ. Bicolore de chaque côté. Oui il y a du roux ! J’ai l’habitude d’avoir les cheveux bizarres ne vous en faites pas pour moi ! J’ai abandonné la  recherche de la perfection je cherche juste « l’amusement ».

Ensuite j’ai fait un côté orange un côté violet c’était… folklorique. Je l’ai gardé jusqu’à ce que tout parte et que je me retrouve avec du blond. Désolée pour la qualité j’ai juste coupée une photo sur mon téléphone.

Puis j’ai refait un peu mes racines et depuis hier j’ai une sorte de dip and dye turquoise et le blond en haut. Voilà vous savez tout aha.

Photo de aujourd’hui. J’ai l’impression de retourner un peu à l’année dernière avec le bleu/vert !

Etes-vous déjà allé en Sicile ? Avez-vous passé de bonnes vacances ?

Kisu !

This could be Heaven, or this could be Hell

Yo les cornflakes ! Joyeux anniversaire de blog ! Il a fêté ses 3 ans le 29 janvier, je suis assez impressionnée aha. Quand je vois/voyais (surtout) des gens tenir des blogs depuis tant de temps je me demandais presque comment c’était possible, sans s’en lasser ! Plus le temps passe plus le côté ancien, fidèle, me plait bien. Je n’ai pas fait d’article exprès pour, ils se ressemblent un peu tous à vrai dire aha. Contente de tenir au moins une chose, non pas la régularité (qu’on se le dise) mais je vais vous présenter un look, pris dans un lieu que j’apprécie beaucoup ! Les escaliers de l’endroit où nous faisons du sport en cours. Acrosport, je te déteste. A la rentrée nous allons faire du ping-pong donc ce ne sera pas mieux dans ma moyenne aha. Communément appelé « le Trou ». C’est affectueux oui. Il y a des tags et des écritures un peu partout, le train passe à côté, ça a l’air abandonné (alors qu’il est toujours plein de mouvements), bref j’adore ! J’ai demandé à une amie de prendre des photos à la fin des cours, c’est pour cela que j’ai mon sac ! Je suis officiellement en conduite accompagnée, yeahh. Je ne conduis malheureusement pas assez régulièrement et parfois j’ai des trous de mémoire sur des choses toutes bêtes ! La stressée, que voulez-vous… je suis au début des vacances, un de mes objectifs devrait-être « faire du yoga », « se détendre ». Et peut-être aussi « se coucher tôt », mais ça c’est trop dur !

Mon pull date d’il y a quelques années, je ne pense pas que vous vous souveniez de l’ancien article qui brûle ma rétine rien qu’à m’en rappeler aha. J’ai acheté mon bandeau chat quand j’étais à Paris, j’ai eu un petit coup de cœur. La seule raison de mon hésitation ça a été « mais je vais vraiment le porter ? ». Réponse -> oui c’est mignon. Ça a tendance à susciter des réactions chez les gens, étrangement.  Du sourire à l’incompréhension aha. Un jean tout simple. D’ailleurs je suis contente j’ai récupéré un jean que je croyais avoir perdu depuis 3 mois alors que c’était une amie qui l’avait. Donc j’ai un jean supplémentaire, cool. Le titre de cet article vient de Hotel California de the Eagles, que j’ai découvert et qui berce mes journées depuis le début de Janvier.

C’est très étrange de me voir avec les cheveux comme ça étant donné que ce n’est plus du tout d’actualité ! En ce moment j’ai souvent envie de changer, tester différents trucs. Mais d’un look à l’autre, ça va vous maintenir au courant aha.

Voici mon cadeau de Noël ! Je suis tombée sur ce modèle par hasard sur Asos. Il ne restait que du 41, soit 1 bonne pointure de plus que moi. Et comme je m’en fiche, je l’ai ai commandée ! yolo J’ai bien fait, ce n’est pas un modèle qui court les rues et ça donne un petit style rock. Elles sont top confort et très pratiques, l’ouverture se fait avec une fermeture éclair à l’arrière. Pas besoin de toucher aux lacets à chaque fois. D’ailleurs il m’est arrivé un truc il y a quelques jours. J’attendais une amie, j’étais dans la rue à moitié sur mon téléphone. Là, je remarque une dame âgée qui fixe un peu mes chaussures. Elle continue d’avancer, me double. Mais finalement se retourne et me dit « J’aime beaucoup vos chaussures. » Elle me sourit, moi aussi, je la remercie. Et me dit  « Elles sont vraiment très jolies. » et partit. Mon cœur a fondu, c’était mignon et marrant en même temps en voyant le style de la dame.

J’ai convaincu mon amie de prendre quelques photos de sa tenue. C’est le genre de personnes toujours super bien habillée, maquillée, coiffée même/surtout pour faire les courses. Qui se plaint de ne ressembler à rien. Puis tu te regardes toi avec ton antenne satellite sur la tête que tu transportes depuis le matin sans qu’on t’ai rien dit. Ton restant de mascara mutant qui date d’on ne sait quand, vu que tu ne te souviens pas t’être maquillée récemment. Ton haut froissé parce que dans ton armoire c’est Fukushima. Et ta tache de ketchup fraîche de midi (frites <3). Et tu ris parce qu’il vaut mieux rire que pleurer. Rire ça fait les abdos.

Photographe : Sherazade

Pull : Romwe

Jean : Pimkie

Chaussures : Dr. Martens via asos

Sac : Asos

Est-ce que mes looks vous plaisent toujours ?

Kisu !

Disneyland à Noël / de mes nouvelles

Yo les plumeaux ! Premier article de l’année à plus de la moitié de Janvier. Le besoin d’écrire se refait sentir, je continue de vivre, donc de découvrir plein de choses cool ! Vivre des choses cool qu’il faut que je partage avec vous ! J’essaie de trouver une harmonie entre l’utile et le racontage de vie aha. Allons-y pour cet article où je ne sais pas exactement ce que je vais dire ! Je suis incroyablement boostée pour redonner vie au blog ! On va principalement parler de Disneyland Paris didi pour les intimes. J’espère que ça va vous plaire. Et promis, le prochain article sera une tenue. Je n’avais pas fait de shopping pendant un bon moment et là avec les soldes… J’ai changé de couleur de cheveux, j’ai pu convaincre ma gentille maman. J’ai pris mon courage à deux mains, et bim détruit mes cheveux (= décoloré) et je suis partie pour faire du pêche. Qui pour le moment est plus un dégradé et différentes nuances d’orange, rose et blond ! Mais je vais y arriver, et me tenir plus que jamais à ma routine aha.

Je suis allée à Disneyland au début des vacances d’hiver pour la première fois de ma vie ! Je ne savais pas à quoi m’attendre, on entend tout le monde dire que c’est grandiose et magique, l’enfant en nous ressuscite etc. Je n’ai pas été déçue de ce côté-là mais je suis obligée de vous avouer que mon séjour de 2 jours à été bien perturbé par les problèmes techniques et cela ma déçue de la part d’un parc de cette renommée mondiale ! Dans les reportages, tout est toujours parfait grâce à une organisation impressionnante. Mais tout ne marche pas droit tout de même. Attendre entre 5h30 et 6h pour ne pas pouvoir faire les attractions ça a été… une mauvaise surprise. Ce petit espoir qui vous tient que l’attraction reparte, après une première annonce au micro d’un problème technique. Quand la voix réapparaît et crie dans le micro (mais crie vraiment) de prendre les issues de secours, alala ! Mis à part ça on a eu beaucoup de chance comme par exemple couper la file à Indiana Jones alors qu’on avait pas de fast pass ! Tout était magnifique où qu’on regarde, Noël est quand même une bonne période pour venir je trouve. Il faisait bien froid toute la journée, parfois c’était assez dur, on faisait comme on pouvait pour décongeler ses pieds ! Mais rien que par le cadre, les musiques, le personnel adorable et tout simplement être en famille, c’était fantastique ! Il y avait de super choses à manger végétariennes en plus, ça fait plaisir ! J’ai bien évidemment pris beaucoup de photos et vidéos pour immortaliser, même si je n’oublierai jamais.

—————————————————–

La fondation Louis Vitton à Paris

Mon tableau préféré de l’exposition temporaire Chtchoukine qu’on a visité là-bas. Il est de Picasso et j’en ai aimé beaucoup d’autres ! C’est même rare que j’aime autant une expo de peinture. Cette collection réunit toutes les œuvres d’un collectionneur russe du nom de Chtchoukine (compliqué je vous l’accorde) qui sont habituellement réparties dans tous les musées du monde, c’est donc une chance qui ne se reproduira peut-être pas de voir tous ces grands tableaux de grands peintres. Picasso, Matisse, Monet, Cézanne, Pissaro, Van Gogh ! Même moi qui ne suis pas une experte j’ai trouvé ça cool de voir des tableaux qui ne sont pas très connus de peintre dont on connait le nom.

En plus le lieu est une oeuvre d’art à lui tout seul, si vous n’y êtes jamais allé, allez voir cette exposition avant le 20 février, prolongation exceptionnelle jusqu’au 05 mars ! Vous pouvez réserver vos billets sur le site et une navette Place de l’étoile vous amène directement au musée ce qui est très pratique.

——–

Mode

Une petite photo d’un look vite fait dans notre hôtel New York au pays de Disney. On avait vue côté entrée Disney Village et particulièrement sur la patinoire avec les illuminations, c’était très sympa. Je suis fan de cette chemise cache-coeur et mes nouvelles chaussures (qui ressemblent beaucoup à d’autres que j’ai aha).

Je vous dis à très vite pour un look et merci d’être toujours présents (coeur coeur).

Kisu !

Gogo Décolo | L’after (ma routine pour limiter la sécheresse, casse et fourches)

Yo les gimauves ! Je suis tellement contente de poster cet article, que j’ai commencé à écrire il y a plus de 11 mois ! Rien que ça ! J’ai perfectionné ma routine et mes recherches, donc c’est parti pour cet article où j’ai plein de conseils et choses à vous montrer.

J’avais lancé une série de trois articles intitulés « Gogo Décolo ». Décolo, diminutif de décoloration. Je n’ai pas fait le troisième article « l’After » plus tôt pour plusieurs raisons : je voulais me créer une routine parfaite à vous présenter, avec des produits efficaces et naturels comme j’aime. Un défi. Je viens de me souvenir de vous avoir promis de vous parler de mon No Poo. Mais c’est une autre histoire ! Maintenant j’ai ma routine bien installée, mes petites astuces qui me changent la vie (capillaire).

Mais avant mes conseils, je vais vous raconter un peu ce qui s’est passé dans le après de ma première décoloration.

Evidemment, mes cheveux ont pris un sacré coup mais je m’y attendais. Grâce au soin de la boite de décoloration (ma 1ère), le boom-rang de la sécheresse à été un peu retardé. Elle s’est d’abord traduite par un toucher rêche. Mais mes cheveux sont tout le temps secs donc ce n’est pas une grosse perte. Ce qui est cruel, c’est que mes pointes ne se sont pas tout de suite cassées, c’est au fur et à mesure et encore aujourd’hui que ça arrive. Après, que mes cheveux se cassent est « normal », ils ne sont pas très résistants mais ça m’a fait un peu mal au cœur. Sur le coup je n’ai rien changé dans ma routine capillaire. J’ai continué à me mettre de l’huile d’olive quelques fois par semaine et faire le mon No-Poo. J’aime ne pas utiliser 10 produits sur mes cheveux. Ma routine tient sur 3 choses : de l’huile, de l’après-shampoing sans silicone, sulfate, paraben (j’ai bien vérifié la composition) et une brosse type Tangle Teezer. 3 mois après avoir décoloré j’ai regardé des anciennes photos de mes cheveux bouclés et j’ai constaté une perte de quelques centimètres, moi qui veut à tout prix les faire pousser aha. Chaque centimètre est important ! Je suis logique, je les veux plus longs alors qu’est-ce que je fais ? Je décolore. Premier réflexe, accuser la coiffeuse qui avait dû plus dépointer que ce que je lui ai demandé. A vrai dire, je me fiche un peu qu’ils soient abîmés, je ne vois pas de fourches et ils sont colorés alors je suis contente. Je me souviendrai toujours de sa réaction en touchant mes cheveux, c’était mot pour mot « A oui, ça fait paille quand même. On a faire des soins. » Merci bien, vive les silicones, l’éphémère qui après laisse les cheveux desséchés. Bref, quoi qu’il en soit, je me suis crée un planning capillaire.

Pour ma deuxième décoloration, 7 mois plus tard, je me suis tournée vers les produits de grossistes. Dans l’idéal je serai allée chez Bleu Libellule, les produits sont moins chers. Dans tous les produits proposés, la quantité était bien trop grande pour moi ça aurait fini à la poubelle. Alors je suis allée chez la Boutique du Coiffeur qui se trouve dans mon centre commercial et est donc beaucoup plus facile d’accès. Pour avoir des petits formats, j’ai pris les seuls qu’il y avait et étaient donc beaucoup plus chers pour le prix au kilo. J’ai aussi acheté un petit bol en plastique pour me sentir une pro alors que je suis tout sauf ça pourquoi je fais un article d’ailleurs ? pour remplacer mon bocal à compote qui n’était décidément pas pratique !

Troisième légère décolo, j’ai constaté une nouvelle fois de la casse (2 cm environ, dire que ça change tout) sans que ma texture de cheveux soit plus rêche en fait. Étonnamment ! C’est stable, ça pourrait être bien pire ! Les gens me disent toujours « Mais pourquoi tu n’arrêtes pas de colorer et laisser tout repousser pour qu’ils soient en bonne santé ? » en ce moment c’est surtout *en tripotant ma touffe* « Ça va encore, pour ce que tu leur fait subir » ^^. Victoire ! Une autre est en prévision, je vous en reparlerai en bas de l’article.

Routine :

DSC_1617

Avant le lavage à proprement parler, je mouille toutes mes longueurs la tête en bas et applique grossièrement sur toute la chevelure mon après-shampoing. J’ai pris longtemps, longtemps avant de le trouver. J’en voulais un parfait pour ma nature de cheveux ! Il est très très hydratant, meilleur que tous les masques que j’ai pu tester ! Une petite merveille pour les cheveux bouclés et secs il les adoucie, fait briller. Je n’ai pas décrypté sa composition en détail, mais déjà, sans sulfates, silicones, parabens, pour moi c’est l’essentiel ! Ce n’est pas un A.S premier prix mais il le vaut bien. Je l’ai acheté sur Amazon pour une vingtaine d’euros. Je l’utilise depuis presque 1 an et il m’en reste encore pour 1 an je pense, alors que j’en mets une bonne quantité ! Il faut le croire.

DSC_1609

Les jours où la couleur est en fin d’existence je me permets de faire un masque à l’huile de coco. Cette huile, et la chaleur, fait dégorger les couleurs mais est très hydratante ! Contradiction malheureuse. Ensuite je lave mes cheveux, en mettant simplement l’A.S sur le cuir chevelu car c’est cette partie qui a le plus besoin d’être rafraîchie et quand on le rince il glisse sur le reste des cheveux et les lave comme il faut. Je me brosse les cheveux. J’alterne parfois avec cet autre après-shampoing pour que mes cheveux ne s’habituent pas trop.

Il existe deux team, la team anti-brossage sous l’eau, la team brossage sous l’eau. L’une dit le contraire de l’autre. Les cheveux se casseraient plus/moins. Pendant longtemps, je ne me brossais plus les cheveux qu’avec mes doigts, 1 fois par semaine. Entre temps, j’ai fait l’acquisition d’une brosse à cheveux qui a révolutionné ma vie, et mon temps de brossage. Je vous présente ma brosse d’amour, qui est magique contre les nœuds. De 1h à 1h30, je suis passée à 10 minutes !

DSC_1628

Ce petit bébé m’a vraiment changé la vie ! Elle ressemble beaucoup à la Tangle Teezer dans le principe. Mêmes picots, même plastique. Celle ci est un peu moins cher. C’est donc un super dupe.

Je ne le fais pas super souvent mais je veux avoir une chevelure d’enfer je mets un bonne quantité de masque sur pratiquement tous les cheveux. Alors que je cherchais un masque qui nourrit vraiment, sans paraben, silicone, sulfate, parfait pour après une décoloration quand les cheveux en ont le plus besoin. Je suis tombée sur une astuce qui va en étonner plus d’une : utiliser des masques pour cheveux crépus. On dit toujours « utilise des produits adaptés à ton type de cheveux »mais on a le droit de tricher. C’est sur Madmoizelle.com que je l’ai lu, alors j’ai fait exactement comme la journaliste. J’ai acheté le fameux masque qu’on trouve dans tous les supermarchés entre les affreux défrisages pour enfants, où ils sourient tout heureux sur la boite violette et jaune. Le nom du masque m’a marqué, il s’appelle « Cholestérol ». Ouioui, comme le dépôt dégoûtant jaune qui bouche les artères à la force de l’âge quand tu as été un bon vivant carnivore. En plus ce masque est jaune et épais. Enfin bref, je l’ai trouvé en 10 secondes top chrono dans le rayon cheveux et il fait mon bonheur, pour 3 euros 30. Sur 3 personnes qui l’ont essayé, les 3 ont été fan de l’effet qu’il a ! Depuis le temps que je n’avais pas de masque ! J’avais l’impression que le principe même des masques était de contenir du silicone. Une vraie plaie. Ce produit est totalement contraire à mes principes, je l’ai acheté devant le deuil de mes pointes horribles, à 10km de périmètre on voyait que ça rebiquait dans tous les sens quand ils étaient lisses alors j’ai craqué pour les moments durs.

Les huiles

En fin de semaine, j’applique des huiles sur mes cheveux. A chaque huile sa propriété, pour tel problème, tel type. C’est quand même le moyen le plus naturel, simple et respectueux des cheveux pour les embellir ou même les sauver ! Au début de quand j’écrivais cet article j’en mettais tous les jours. Erreur, ça a foncé la couleur de mes cheveux, colorés et bruns (qui étaient noirs).

Pour que les oreillers ne se gorgent/graissent pas de l’huile je vous conseille fortement de mettre un foulard en satin dessus, ou alors acheter une taie d’oreiller en satin ou enrouler vos cheveux dans un foulard ! En plus de protéger l’oreiller, le satin limite les frottements des cheveux. Qui dit moins de frottement = moins de casse, moins de frisottis, moins d’usure des écailles. Tout bénéf’ !

Pour toute la tête, du cuir chevelu, en passant par les racines, jusqu’aux pointes, j’utilise l’huile de Jojoba. Notamment pour sceller l’hydratation des cheveux elle est recommandée !

Pour hydrater plus en profondeur les longueurs et les pointes, l’huile d’Olive est quand même le BA-ba ! On peut ne pas apprécier son odeur et sa lourdeur, mais elle est pratique à trouver et utiliser au moins.

Mon coup de cœur est pour l’huile d’Avocat ! C’est une découverte géniale, ça ne fait pas graisser les cheveux, ou alors ce sont mes cheveux qui absorbent très vite mais je sais que même ma sœur en met quand ses cheveux ont un coup de sécheresse. Quotidiennement, pour garder des beaux cheveux c’est le top.

Pour la pousse des cheveux je mets de l’huile de ricin, mais je ne pourrai pas vous dire si ça change quelque chose… personnellement ils ne poussent pas beaucoup, ou se cassent donc c’est dur pour moi de juger ce que ce serait sans ! Je continue d’en mettre. La texture est vraiment surprenante, très lourde. Même quand on a l’impression d’en prendre une petite quantité ça en utilise plus qu’avec n’importe quelle huile.

Je pense avoir fait le tour sur ma routine et mes conseils.

Qu’est-ce qui a évolué dans ma routine depuis 1 an ?

Je n’applique plus d’huile quotidiennement comme je vous ai expliqué ça m’a vraiment dégoutté j’ai dû décolorer et en repoussant c’est revenu à la normale. Je me lisse beaucoup moins les cheveux, avant c’était 1 semaine sur 2 et je mettais un truc chimique pour qu’ils ne brûlent pas même si j’utilise le StreamPod. Je n’ai plus le courage de tous les jours appliquer/faire quelque chose à mes cheveux. La nuit je fais deux nattes grossières pour conserver les boucles plus longtemps, ça m’a un peu sauvé la vie.

Qu’est-ce que je compte faire maintenant ?

Je ne suis plus comme sur les photos qui datent de la semaine dernière, j’ai tout violet pour que mes cheveux ne s’habituent pas au bleu (qui me manquent tannnt) ! En Janvier je re-décolorerai (mais peu sur les zones déjà décolorées surtout du brun raté par ma coiffeuse), testerai vite le blond avant de tester le pêche (mélange de rose et orange) puis bicolore, un côté bleu un violet (c’est risqué dans mon entourage personne n’aime ah), puis revenir surement à violet. J’ai d’autres envies qui apparaissent, on verra bien ! 🙂

BRAVO SI TU AS LU

J’espère que cet article vous a plu, dites moi en commentaire si vous aimez bien les articles capillaires. Est-ce que vous changez souvent de tête, entre les coupes, couleurs, décolo, extensions, tissages, dreads et j’en passe ?

Kisu !

Grenoble City

 

Yo !

Comme prévu, voici l’article Vlog sur cette belle ville qu’est Grenoble et le magnifique séjour que j’ai passé. Elle a plus de 160 000 habitants et tant d’endroits jolis à voir. Il parait que les musées sont très cools mais on n’a pas trop eu le temps d’en visiter. Sauf un sur les populations des gens du voyage. Le temps n’était pas très beau comme vous pouvez le constater sur les premières photos, mais le ciel s’est dégagé après et moi qui adore la photo j’ai pu bien m’amuser. Ce paysage était très dépaysant pour moi. J’ai peu voir pas expliqué ce que nous avons fait, si vous avez des questions n’hésitez pas à en commentaire !

Les couleurs des maisons, le bruit tranquille de l’eau, la nature un peu partout. Notamment sur le chemin du tram, c’est simple mais une bonne idée !

Les oeufs pour monter à la Bastille. Super vue garantie à travers des vitres quoiqu’un peu sales et la sensation d’être en suspension dans le vide ! Anecdote, mais les oeufs ne s’arrêtent pas, ce qui fait qu’il faut se dépêcher pour avoir le temps de tous rentrer dedans au risque d’être bloqué aha. Pour le retour, j’étais pile en faces des portes qui s’ouvrent… sauf qu’elles fermaient mal du coup c’était assez bizarre.

On domine le monde et on y resterait bien longtemps. Genre toute la vie.

Marche après marche. C’est raide, moi qui ai le vertige j’ai fait mine de rien devant la famille de ma copine mais j’étais « hiiiii la mort me guette ».

Le petit frère trop chou qui pose sur toutes les photos.

Le bain, enfin la fontaine moussante. J’ai trouvé l’idée géniale, j’aurai aimé savoir qui avait fait ça aha. Cela met un peu d’animation et attire la curiosité des passants même si c’est du gâchis de vaiselle/lessive et que ça pollue, etc.

Victor Hugo tu vois c’est trop le centre de la street mon gros.

J’ai demandé de ma plus belle voix « Alexia, on peut descendre sur les quais stpppp ». Elle n’a pas pu me résister alors on s’est aventurées et c’était super… relaxant, calme. Comme être dans un parc et ne plus entendre les bruits de la ville tout en étant à son épicentre. Le monde tourne autour mais pas là. Les tags sont vraiment omniprésents à Grenoble, c’est quelque chose dont je suis fan !

Là on rentre dans un autre univers. L’université abandonnée, ou plus communément appelée, le lycée. Qui est en fait deux bâtiments donc on devrait dire les lycées, mais les universités, c’est très logique vous me suivez ? Je garde chaque seconde de notre exploration en mémoire. Le vieux et l’abandonné est tellement vivant ! C’est bien moi sur la photo aha.

Coucou Alexia tu es sur l’article. A la Bastille la vue était magnifique, mais également ici. On se sentait les reines du monde. Le temps aussi était beaucoup plus beau ! On est passé de grosse veste à tee-shirt.

La porte d’entrée.

Une photo de chez moi pour cloturer cet article, j’espère que ce vlog vous a plu ainsi que les photos !

En commentaire, dites moi si vous aimez aussi les endroits abandonnés, s’il y a des Grenoblois manifestez vous ;).

PS : on a atteint 90 000 vues c’est fou

Kisu !